Nous sommes là...

Le congrès de l’Union Syndicale Solidaires vient de se conclure, après un report au printemps et dans un contexte difficile. A l’issue de trois jours de travail, les structures de Solidaires ont réaffirmé notre positionnement syndical : la transformation sociale et écologique et la lutte contre toutes les exclusions restent nos composantes fondamentales. Nos résolutions sont déclinées dans la motion de sortie du congrès « Imposons un autre avenir » que vous pouvez retrouvez en cliquant ICI.

Solidaires-Météo s’inscrit au quotidien dans cette perspective. Nous refusons toute « complicité » sociale et continuerons inlassablement à dénoncer les inégalités, les injustices, les abus, les fautes, par tous les moyens légaux, y compris juridiques si nécessaire.

Il en va ainsi pour la crise sanitaire en cours : les mesures de prévention mises en place, parfois exigées par les OS, et toujours suivies de près par les CHSCT, ne doivent pas conduire à un relâchement militant. Tout ne va pas toujours bien et la vigilance doit être permanente. C’est ainsi qu’une situation jugée préoccupante a été signalée par un camarade à l’ARS en même temps qu’à la hiérarchie, obligeant ces deux parties à réagir. Un exemple comme tant d’autres du rôle essentiel des syndicats.

Dans le même esprit, à l’heure où le pouvoir incrimine la responsabilité individuelle des citoyens et réduit chaque jour nos libertés, nous continuons à défendre des organisations du travail qui exposent le moins possible le personnel, même au prix d’une qualité de service moindre. L’aménagement du temps de travail en fait partie. Et le télétravail n’est pas la seule solution, loin de là !

Nous revendiquons haut et fort la réduction du temps de travail ! C’est une lutte qui doit être portée à tous les niveaux dans le monde du travail, du local (dont notre établissement) au national (tous les secteurs d’activité du public et du privé). Mieux que le télétravail, le « moins de travail » C’est d’autant plus cohérent dans un contexte emploi sinistré.

Ces prochains mois à Météo-France, le chantier COP sera un sujet central. La place réservée au personnel et aux organisations syndicales dans les débats manque de visibilité pour le moment. Il faudra sans doute forcer l’invitation...

Solidaires-Météo fera tout ce qui est nécessaire pour que, au-delà des effets d’annonces de la Direction Générale, Météo-France prenne une route autrement plus vertueuse en matière de développement durable que celle empruntée ces dernières années. Nous veillerons au respect et au développement des trois composantes économique, écologique et sociale.

Nous poursuivons tout simplement notre travail syndical pour rappeler à la Direction ses responsabilités.

Et même si la direction ne veut pas, on est là !

Dates des instances

CTEP
- 10 novembre 2020
CHS-CTEP
- 19 novembre 2020
CA
- 20 novembre 2020
CTEP
- 15 décembre 2020