Cours camarade, le vieux monde est derrière toi !

Un slogan de 68. Ce n’était vraiment pas la peine de courir pour en arriver à la société de compétition qui est la nôtre.

Courir.

Courir pour échapper au bazar quotidien, c’est tentant.

Courir pour évacuer le stress quotidien, c’est bon pour le moral.

Courir pour assurer l’ensemble des tâches qui s’accumulent, c’est destructeur.

Courir pour enchaîner le boulot et les tâches ménagères, c’est malheureusement le quotidien de bien des collègues.

Courir courir, courir…

Donc courir, c’est bon ou pas, mais c’est souvent plutôt imposé que choisi alors qu’il faudrait se donner le temps, imposer son rythme et refuser l’accélération perpétuelle, signe de modernité pour certains mais plus souvent facteur de stress.

La lutte contre l’instantanéité prend de plus en plus de place dans le quotidien syndical. C’est une entrée pour contrer la mise en place de projets inaboutis car appliqués dans la précipitation mais aussi une approche militante incontournable pour l’étude de la dégradation de certaines organisations du travail.

Concrètement, l’actualité météo est dominée par le dossier à venir du « temps de travail » : Solidaires-Météo va participer au débat mais entend imposer le temps de la réflexion nécessaire. Rien ne presse puisque ce dossier ne vient pas sur la table à la demande du personnel. Et nous persisterons à dénoncer l’empressement de la direction sur certains sujets ( celui-ci mais aussi la notification en cas de grève) quand d’autres attendus par le personnel prennent la poussière dans les tiroirs ( volet social, pénibilité, indemnité vélo…). La première rencontre spécifique « temps de travail » se tiendra début avril. Nous vous tiendrons informés, et des temps d’échange seront organisés avec l’ensemble du personnel.

Dans ce monde où tout le monde devrait courir, pointer sa présence, renseigner le formulaire ad-hoc, optimiser, être nominal, au top, opérationnel, dans le game, autonome, souple et agile, revendiquons le droit de prendre son temps, de vivre son rythme, de remettre au lendemain, et de courir si on le souhaite, pour le plaisir en ayant à l’esprit que….

Quand on n’a pas de bagage on court plus vite !*

* le lecteur qui a fait le plus d’étude comprendra

Dates des instances

CAP IT Mutation
- 18 mai 2017
CAP TSM Mutation
- 23 mai 2017
CAP IPEF Mutation
- 1er juin 2017
CTEP
- 20 juin 2017
CHSCT-EP
- 22 juin 2017
CA
- 23 juin 2017
CTEP
- 5 octobre 2017
CA
- 6 octobre 2017
CHSCT-EP
- 26 octobre 2017
CAP IPEF Mutation
- 14 novembre 2017
CA
- 24 novembre 2017
CAP IPEF Promotions 2018
- 5 décembre 2017
CTEP
- 19 décembre 2017