Accueil > Sections locales > Ouest > CHSCT

Compte-rendu Solidaires-Météo du CHSCT-SS / DIRO DU 19 JUIN 2018

samedi 23 juin 2018

CHSCT-SS / DIRO DU 19 JUIN 2018

Un CHSCT rapide, de transition, à l’ordre du jour léger entre les CHSCT d’avril dernier et de octobre prochain. Compte-tenu des sujets abordés, ADM/D a été l’interlocutrice principale de nos échanges.

Remue-Ménage au CMIRO

Ces derniers temps, les représentants du personnel ont été approchés par quelques collègues qui s’inquiétaient de la dégradation des conditions de travail de la femme de ménage du CMIR (contrat quotidien passé de 4h30 à 3h30). D’où notre demande de rajouter un point relatif à ce sujet à l’ordre du jour du CHSCT-DIRO.

En effet, la mise en œuvre du ménage au CMIR montre les limites de la politique des marchés publics, en matière d’achat de service : si Météo-France peut exiger une certaine « obligation de prestation », mentionner le nombre d’heures dans le contrat n’est pas valable juridiquement. Nous restons ainsi à la merci de l’entreprise prestataire. Nous observons depuis quelques années qu’à chaque renouvellement de marché, le temps de travail de l’agent a tendance à diminuer bien que les prestations et les surfaces à entretenir ne se réduisent pourtant pas ! Les responsables ADM et LOG ont exigé de l’entreprise de ménage plus de clarté, ont abouti au maintien en heures et en salaire de la prestation. Bien que ce marché soit un marché UGAP, ce ne fut pas sans mal, sans réunions et fiches de réclamations…

Les représentants du personnel ont également attiré l’attention de l’administration sur les conséquences pour l’agent de ménage de l’agrandissement de la MIR14.

En conclusion pour ce point, merci aux collègues qui ont attiré notre attention sur le ménage au CMIRO. En effet, le CHSCT n’a pas uniquement à se soucier des conditions de travail des personnels de Météo-France, il s’intéresse aussi à l’ensemble des intervenants extérieurs.

CMIRO-ONDES : tout arrive à qui sait attendre…

Pour mémoire, une remarque relative aux rayonnements électromagnétiques avait été déposée dans le registre CHSCT du CMIR en 2015. Depuis, les représentants du personnel ont à plusieurs reprises réclamé auprès de l’administration la mise en œuvre d’une campagne de mesures dans les locaux du CMIR (voir compte-rendu du CHSCT de juin 2017). Sans succès...

Aujourd’hui, nous avons été agréablement surpris de découvrir que l’administration organisera en juillet prochain une série de mesure des rayonnements électromagnétiques au CMIRO. Cela permettra un état des lieux, de garder une trace et d’avoir une meilleure connaissance de l’environnement électromagnétique dans lesquels nous travaillons.

Sites et Centres :

Compte-tenu des transformations actuelles de Météo-France, en particulier la disparition des responsables hiérarchiques locaux, il a été convenu de suivre à chaque CHSCT, soit 3 fois par an, toutes les remarques compilées lors des visites de site, afin de résoudre au plus vite l’ensemble des dysfonctionnements matériels observés (par le passé, ce bilan était le plus souvent annuel).

Cette réunion s’est faite en l’absence des médecins de prévention, de l’assistant de prévention, excusés.

Solidaires Météo était représenté par Hélène Poullain, Lydia Torrente et Hervé Queffelec.

Prochain CHSCT : 23 octobre 2018


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW