Accueil > Sections locales > Nord > CTSS DIRN

COMPTE-RENDU DU CTP NORD DU 19 JUIN 2007

jeudi 12 juillet 2007

Etaient présents :
- Administration : Titulaires – P.David (Président) – F. Coudon – A. Poujol – M.Waroquet – N. Balanche–
V. Minnaert (Secrétaire permanent) -
- Représentants des personnels : Titulaires – C. Maillard – G. Doligez (Spasmet-Solidaires) – J.P Castanet (FO) – T. Floderer – C.Birien(CGT)

Secrétaire adjoint :
Cédric Birien est désigné.

1) Ordre du jour :

Des points concernant la clarification sur la continuité de service en horaires de bureau, les quotas de notation, le poste d’accueil CMIR, et la mission sur l’amélioration du support administratif sont ajoutés en questions diverses ou à l’intérieur de points existants.

2) le compte rendu du CTP du 6 février 2006 est adopté à l’unanimité

3) Suite des CTP précédents, relevé des actions :

- L’action « individualiser un chapitre particulier des dépenses pour des aménagements de vie et de confort répartis entre chaque centre » a été traitée par le budget 2007, en particulier par le budget de fonctionnement attribué aux unités, mais en raison des restrictions et des priorités ne sera pas importante.
Remarques et questions des OS :
Nous rappelons qu’à l’origine c’était parce que le BIK avait été reversé globalement à la DIRN et non aux CDMs et stations. Nous déplorons une nouvelle fois que l’arrêt du BIK n’ait pas été annoncé clairement.
Nous espérons que ce budget acté l’an dernier ne passera pas de même à la trappe.

- L’action « Informer les agents de chaque unité du moyen mis en place (classeur, pochette…) pour mettre à disposition les documents administratifs. » n’a pas encore été réalisée : Consigne pas passée et pas de retour. Elle est reportée en novembre.

4) Travaux du CMIR et CDM59 :

Les travaux ont encore pris du retard ; la dernière aile pourrait n’être faite qu’en septembre.
Remarques et questions des OS :
A la question de savoir si cela ne va pas handicaper le service, on nous répond que non, et que même cela pourrait arranger les derniers déménagements qui étaient prévus en pleine période de congés.
Nous nous indignons des conditions d’hygiène et sécurité du chantier, et demande un retour d’expérience ; DIRN/D répond que selon lui ça ne servira pas à grand chose, et que la raison est qu’il ne maîtrise pas les entreprises qui n’en font qu’à leur tête. Nous déplorons également le manque de non communication, notamment l’absence de réponse sur le forum et de directive claire sur comment et à qui faire remonter les problèmes, ce qui a conduit à l’énervement des agents.

Le CDM59 a démarré le 12 juin dans ses locaux ; les tâches climatologiques sont pour l’instant toujours faites à Lesquin, mais seront transféré au cours de cet été.Les démarches pour trouver une secrétaire à mi-temps dans les collectivités n’ont pas abouti ; une solution de partage avec le CMIR devra peut-être être envisagée ; il faut de toute manière qu’il y ait une dotation pour cela au budget.
Remarques et questions des OS :
A notre demande concernant son fonctionnement, la direction nous assure qu’il tournera comme un CDM normal (1 vac prévi + 1 vac clim/rens) malgré un sous-effectif probable (1 poste non pourvu à la dernière CAP du à une mutation avant même d’être affecté sur le poste (ce qui déplait fortement au DDM59, et une probable réussite au concours IT qui seront difficile à compenser par des sorties d’école…), le DDM gérera les priorités !
Puisque les 95% des appels arrivant au CMIRN concernent le 59 ; le poste d’accueil 66-70 de la DIRN sera dans un premier temps rerouté vers le CDM qui aura le sien 66-80, puis supprimé ; il faudra prévoir une bande d’accueil avec différent choix de services. A noter que c’était pourtant l’un des points fors noté dans l’audit de l’an dernier !

5) Budget :

Les tableaux concernant le budget de fonctionnement et d’opérations pour 2007 ainsi que les consignes sont présentés et explicités ; chaque unité est identifiée et pourra suivre ses dépenses avec les tableaux de suivis qui lui seront envoyés régulièrement (en plus des suivis voiture et magasin).
Remarques et questions des OS :
Nous demandons des compléments sur les prestations de ménage : pour raison d’économie (dixit la direction) une commande globale (exceptés les centres disposant d’une contractuelle) a été passée à l’UGAP, qui dans le cadre de son marché attribuera le nettoyage à une société. Nous déplorons le fait que de petites entreprises locales aillent perdre un chantier qui pour elles peut être important…

Un point sur la mission ADM est demandé car certains agents avaient alerté les OS sur le peu d’information qu’ils avaient et leur incompréhension sur le tableau qui leur était demandé de remplir en regard de la liste des choses à redresser. Par ailleurs, plusieurs agents n’ont toujours pas eu leur entretien d’évaluation, ce qui n’est pas le meilleur moyen pour rétablir le dialogue dans le service.
Il nous est très sèchement répondu que nos informations étaient erronées, que seule une personne avait fait obstruction pour remplir le tableau et donc avancer dans l’action ; et que par ailleurs des priorités avaient été fixées, notamment le paiement de plusieurs centaines de factures 2006 en retard, et que tout le reste donc passait après, et qu’il serait peut-être envisageable dans un futur pas trop lointain de remettre en place des réunions de service…
Nous demandons à ce qu’un point d’avancement et un point sur le nouveau logiciel comptable soit fait au prochain CTP ; nous interrogerons au préalable tous les agents du service pour avoir une vue exhaustive et sans équivoque possible.

6) Plan stratégique :

Déclaration intersyndicale liminaire :

Les représentants du personnel s’étonnent que ni les conclusions des groupes de travail, ni les directives nationales associées, n’aient été communiquées aux agents.
Or les évolutions proposées par ces groupes de travail impliquent une remise en cause sérieuse des services départementaux. La prévision disparaît quasiment des cdm, l’exploitation climatologique ainsi que RCE sont menacés. On envisage même une externalisation du kiosque. Les missions de service public sont remises en cause.
Sous couvert d’une pseudo-concertation avec les agents, la direction poursuit une politique qui vise uniquement à réduire le personnel de Meteo-France en commençant par supprimer l’échelon départemental.
De plus la DIRN souffre d’un sous effectif chronique qui touche aussi les services du CMIR. Il en résulte des dysfonctionnements nombreux et l’abandon de certaines activités par manque de moyens. Depuis des années, l’absence de volonté claire pour résoudre ces problèmes laisse la région dans un relatif état d’abandon et de délabrement. On peut légitimement craindre aussi une disparition de la DIRN dans le futur plan stratégique.
Les difficultés croissantes du travail quotidien, l’absence de perspectives et le manque d’information, génèrent une démotivation et un mécontentement croissant du personnel

Sur l’absence presque totale d’information, même après le séminaire de direction sur le sujet, encore une fois la seule réponse de la direction a été de dire que la réflexion n’était pas finie et donc que rien n’était fait, qu’on ne nous cachait rien et que nous nous faisions donc des idées sur le sujet (sic).
Sur l’état de délabrement de la DIRN et la démotivation croissante des personnels, il nous est juste répondu qu’il est probable que les régions défavorisées touchent plus de sorties d’école que les autres ; on nous suggère même de saisir nos représentants nationaux pour qu’ils demandent à la direction que la totalité des affectations aillent aux régions du grand nord-est de la France ! Comme si on devait faire leur boulot, et en plus en déshabillant Paul pour rhabiller Jacques !

7) Plan de formation :

Il n’est pas disponible car l’ensemble des agents n’a pas été évalué. Pour la direction cela n’est pas bien important, comme le fait qu’il soit visé par la commission formation, le tout est qu’il arrive en juillet à l’ENM !
Remarques et questions des OS :
Nous exigeons qu’une réunion sur la partie formation soit au moins faite avec les agents n’ayant pas été évalué (sauf réfractaire éventuel) pour que leurs besoins soient pris en compte, et nous demandons à ce que le plan de formation soit au moins envoyé aux représentants CTP pour avis avant envoi.

8) Organisation MIR :

DIM/D présente le projet de passage du poste d’électricien de bureau en semi-permanent, les besoins ayant évolué et l’agent étant volontaire.
Remarques et questions des OS :
A la question de l’astreinte, il nous est répondu qu’il n’y en aura pas. Les interventions de premier degré (style remise en route du courant ) seront gérées par l’astreinte MIR grâce à l’écriture de modes opératoires.

La modification est votée à l’unanimité

9) Primes informatiques :

Sur demande de la DSR/CR un organigramme de l’existant a été fourni avec en regard les fonctions du poste qui le justifiaient (parfois difficiles à trouver nous avouent-ils) . Une discussion doit ensuite avoir lieu pour essayer de trouver une harmonisation entre DIRs, ce qui ne sera pas facile… Les éventuelles modifications (augmentation possible du nombre de programmeurs système compensée par une baisse du nombre de programmeurs, voire d’analystes) seront votées en CTP.
A noter le problème de TTI/DA qui touche une prime supérieure à TTI/D ; en raison de la définition du chef d’exploitation, il va être difficile d’en justifier 2 par DIR.
Remarques et questions des OS :
Il nous est assuré que si des postes ne devaient plus justifier de prime, une période de transition serait trouvé pour que les agents en poste ne soit pas lésés.
Nous remarquons que certains agents de TTI touchent a priori aussi des primes supérieures à leur chef de cellule (à vérifier) ; cela ne va t’il pas aussi poser problème ?

10) JRTT fixes :

Etant contre le principe de fixer des JRTT, comme à leur habitude les OS ne prennent pas part au vote.

Pour la période 2007-2008 ce seront les vendredi 2 novembre2007, lundi 24 décembre 2007 et vendredi 2 mai 2008.

11) Certification des bases et précisions sur la pause méridienne

C’est effectif et réglementaire, pas de remarques particulières.

12) Résumés des CTP de 2006 :

C’est une demande de la DRH qu’ils soient adoptés en séance.
Unanimité moins 1 voix (FO s’abstient)

13) Questions diverses :

- Continuité de service :
Suite à la période de fête de fin d’année de l’an dernier où plusieurs services de bureau étaient vides, DIRN/D a décidé par une décision d’instaurer une continuité de service pour éviter qu’il n’y ait personne pendant plus de 1 ou 2 jours, et donc que les agents s’arrangent pour ne pas tous prendre leurs congés en même temps.
Remarques et questions des OS :
Nous déplorons cela car il existe le système du semi-permanent pour cela. Nous remarquons que les agents de la division PROD qui a été sous-dimensionnée vont par exemple pâtir de cette situation. De plus, certaines tâches, comme les Catnat au BED, ne pourront pas être tenues par les autres agents car trop spécifiques. Il nous est répondu que les agents présents pourront tout de même prendre les demandes et les gérer au mieux, avec peut-être un peu d’information ; la permanence de direction nous est donnée comme exemple !

- Quotas de note :
Application des pourcentages nationaux au niveau de la DIR (DIRN/D essayant d’obtenir une certaine parité entre le CMIR et les CDMs et stations), quelques reliquats étant ensuite arbitrés par DSR.

- Plan d’action DIRN 2008 :
En vrac : VH, sécurité informatique, OPALE, CODAH, AROME, réseaux au-delà de RADOME, CDM60, comptabilité matière, logiciel SITRH et GEPEEC, organisation territoriale et marine, qualité, communication interne, amélioration de la gestion budgétaire, contrôle de qualité des prévisions, impact du changement climatique, récupération des données anciennes, SOPRANO, démarche éco-responsable.

- Certifications des comptes :
Un audit préalable a été fait fin 2006 dans plusieurs services. Cet audit montre que Météo-France est sur la bonne voie mais qu’en l’état les comptes ne pourraient être certifiés, alors que cela va être nécessaire pour 2008. Les trois principaux obstacles sont :
La gestion des immobilisations : disposer d’un inventaire exact des matériels sur investissement, des bâtiments et de leur valeur.
La séparation des exercices en dépenses et recettes d’une année sur l’autre qui n’est pas suffisante.
Le contrôle interne de gestion qui est insuffisant.

Prochain CTP le 25 septembre (repli le 27)


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW