Accueil > Instances nationales > ICP

Compte-rendu ICP du 23 janvier 2020

mercredi 22 janvier 2020

Compte-rendu de l’Instance de Concertation Préfiguratrice 1ère Itération

Christine BRUSCHI, Eric BARGAIN, Gael GAUDINERE et Oswald HOVAERE représentaient Solidaires-Météo à cette ICP.

Voici quelques rappels :

- l’ICP est la partie « mobilité » de la mise en œuvre d’AP2022 à Météo-France.

- Solidaires-Météo a dénoncé AP2022

- Solidaires-Météo s’est positionné contre le concept de l’ICP

- Solidaires-Météo dénonce l’opacité, l’absence de critères objectifs (points), le volume de dossiers à traiter simultanément.

- Solidaires-Météo conteste le principe d’une instance inter-corps, comme le déroulé imposé par la DG

Tableau des “droits à option”

Nous rappelons qu’il s’agit “d’un droit à option” et non pas d’une affectation.

Ce tableau est réputé provisoire. Les agents devront confirmer leur intérêt pour le poste auprès de la direction générale qui publiera un tableau consolidé à l’issue des itérations.

La liste des postes pour la seconde itération sera publiée après le 17 février.

Les agents ayant eu un droit à option seront contactés individuellement et devront retourner leur décision de maintien avant la date limite donnée par l’administration. Ceux qui n’ont pas obtenu satisfaction seront contactés par leur directeur.

http://www.solidaires-meteo.org/IMG/pdf/tableau.pdf

Solidaires-Météo encourage les agents ayant des questions à contacter DSR/D ou DRH/D ou SG/RH/MCC.

A cette réunion, il y avait une trentaine de personnes autour de la table (syndicats et administration). Malgré le nombre important de postes à traiter, la séance s’est déroulée avec un souci d’écoute et des échanges fructueux. On note qu’une bonne cinquantaine d’agents sont sans solution à l’issue de cette première itération (il s’agit soit d’agents n’ayant pas obtenu satisfaction sur leurs voeux, soit d’agents n’ayant pas participé à l’ICP, tout en étant sur un poste restructuré et/ou supprimé).

La 2ème itération de l’ICP aura lieu le jeudi 27 février 2020.

Cycles de mobilité à venir ou en cours ( on ne parle plus de CAP) :

Pour le cycle de mobilité en cours, qui sera traité le 30 janvier, le cadre des CAP telles que nous les connaissions ne s’applique plus et le futur cadre n’a pas été défini. Aussi, comme nous en a informés DRH/D, c’est l’article 60 du code de la fonction publique ( loi modifiée n° 2019-828 du 6 août 2019-art 25) qui s’appliquera dans cet intervalle.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW