Accueil > Sections locales > Ouest

Il était une fois dans l’Ouest...

... ou la recherche de pionniers

vendredi 4 juin 2010

Il était une fois dans l’Ouest

Jusqu’à récemment, dans un établissement public comme le nôtre, servis par des agents compétents ayant une conscience professionnelle exemplaire, un esprit de corps régnait. Tout le monde oeuvrait pour que notre science, notre métier et notre savoir-faire puissent être reconnus par toute la population.

La crise de 2008 a cassé cette dynamique. En effet, depuis bientôt 2 ans, l’ensemble de l’Etablissement est sous pression à cause de la Direction qui franchit une à une toutes les étapes de la mise en place de la réorganisation et qui ne tient pas compte des remarques de bon sens émanant du terrain. Les conséquences sont déjà majeures sur les personnels qui sont inquiets des perspectives professionnelle et personnelle futures. Elles risquent même, hélas, de devenir parfois dramatiques.

On le sait, la Direction a décidé, suite à des principes idéologiques, de réformer notre Etablissement. Plutôt que d’y associer les agents, elle a choisi la méthode du rouleau-compresseur et de faire les réformes contre le personnel.

Où en est-on maintenant ?

Pour continuer à mener à bien sa sale besogne ( la casse du Service Public de la météorologie ), la Direction a besoin de volontaires, des PIONNIERS, des volontaires chargés de tester en grandeur nature la future organisation, ou des formateurs internes pour les nouveaux métiers. Quelle lumineuse idée, encore une, que cette référence au Far West…

La boucle est donc bouclée : alors que tout le projet de la réorganisation a été élaboré sans jamais écouter les remarques et les mises en garde des « exécutants », l’objectif consiste maintenant à les faire adhérer au projet. Chacun a remarqué comment en ce moment, à la DIRO mais ailleurs aussi, à grand renfort de communication ( réunions de service ou d’information au CMIR ou lors des tournées d’écoute, mais aussi au CTP local, contacts individuels…), la Direction tente d’enrôler des agents dans des groupes de travail eux-mêmes intégrés dans un pompeux projet de service. L’objectif est clair : afficher une réforme qui se serait finalement faite avec les agents et non contre eux, alors que de l’aveu même de la Direction, la marge de manœuvre est de quelques millimètres ( de quoi ? s’agit-il de la longueur de la laisse ?).

Qui peut être dupe ? [*Ces stratégies ne font maintenant plus illusion. Elles ont montré leurs limites partout et ont conduit trop souvent à de gros dégâts humains en n’épargnant même pas les « accompagnants ».*] Météo-France n’est plus à l’abri de ces modes de gestion. Dans le contexte actuel, la solution ne peut pas uniquement venir de notre seul service, mais nous pouvons y contribuer activement en résistant - même passivement - à ces manœuvres…

…ou attendons la suite au film « il était une fois dans l’Ouest »…quel est son titre déjà ?

[/Gaël Gaudinière/]


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW