Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Le point de l’expertise sur les risques psycho-sociaux

mardi 7 décembre 2010

Il y a un an, le CCHS obtenait de la Direction le lancement d’une « expertise sur les Risques Psycho Sociaux ( RPS ) à Météo France, incluant la problématique des restructurations ».

Un an après, un point d’étape important a eu lieu lors du CCHS de ce mardi 07 décembre, avec la présentation par le cabinet d’expertise TECHNOLOLGIA des résultats du questionnaire et des entretiens. L’étape suivante aura lieu le 13 décembre par l’élaboration d’un plan d’action en COmité de PILotage (COPIL). Le rapport final sera disponible début 2011.

[(Ce qui ressort, c’est que les météos vont mal. L’ambiance de réorganisation territoriale, de restructuration ainsi que les méthodes de mise en œuvre ne font qu’amplifier le fort malaise observé qui touche tous les météos.)]

Technologia relève notamment : «  une formation déficiente des managers », « des cas extrêmes de souffrance très mal traités », « des conflits éthiques, des agents qui regrettent de ne plus pouvoir faire correctement leur travail, et qui déplorent de devoir se plier à des consignes qu’ils désapprouvent  ».

On peut noter que les six axes d’analyse de l’expert indiquent pour les années à venir une aggravation possible pour l’un des axes (rapports sociaux et environnement de travail) et une aggravation probable pour les cinq autres axes (exigences de travail, charge émotionnelle, autonomie et marges de manœuvre, conflits de valeur, contexte d’insécurité économique).

Pour Technologia : «  Conséquence : accroissement des facteurs de risques dans des axes liés à l’identité, à l’affectivité, au sens du travail, dans un contexte d’insécurité socio-économique. Conjonction qui peut être grave  ».

[(Face à ce constat, le SPASMET Solidaires exige de l’administration qu’elle propose au comité de pilotage du 13 décembre de réelles solutions et pas de simples mesurettes.

Au regard de cette analyse, si rien n’est fait pour améliorer la situation à Météo-France, la Direction en portera la responsabilité y compris pénale.)]


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW