Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Protocole social 2005-2008

Déclaration du SPASMET SOLIDAIRES au CTP Central du 26 Octobre 2005

lundi 25 octobre 2004

Depuis leur annonce par la DG, le SPASMET s’est opposé à la suppression prévue de 78 emplois, au trop faible nombre de postes de promotion, à la prime au mérite ainsi qu’à l’accroissement des écarts hiérarchiques dans les primes.

Sur ces points, malgré la pétition largement signée, les journées d’action et notre intervention au Ministère, la situation n’a pas évolué.
Malheureusement le contexte politique privilégie
 :
- les baisses d’effectifs, même quand les missions de Météo-France s’étendent vers de nouveaux domaines,
- et les attaques contre le statut de la Fonction Publique, quand les gouvernements successifs refusent l’intégration des primes dans le salaire, laissent le « point d’indice » prendre du retard de pouvoir d’achat et consacrent les marges budgétaires à augmenter les primes dans le but avoué d’une plus grande individualisation des salaires.

Après le boycott du CTP central du vendredi 22, celui de ce jour peut se tenir sans quorum et le SPASMET a choisi de siéger pour que le travail de négociation débuté en juin à Lannion ne soit pas lettre morte.

Nous matérialiserons par nos votes les points qui vont dans le sens des revendications que notre syndicat porte depuis longtemps, et nous demanderons des clarifications sur quelques points dont la rédaction provoque des inquiétudes parmi les Météos.

Sur les points de blocage, ce CTP sera aussi le lieu pour marquer notre opposition.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW