Accueil > Sections locales > Sud-Est > CHSCT sud-est

Compte-rendu Solidaires-Météo du CHSCTSS-Sud-est du 13 nov 2020

mercredi 18 novembre 2020

Compte-rendu Solidaires-Météo du CHSCTSS-Sud-est du 13 nov 2020

Préambule :

Il s’agissait d’un CHSCT « ordinaire ». Le sujet « Covid » avait été abordé lors d’un CHSCT Spécial le 2 novembre, lors duquel Solidaires-Météo était intervenu à la suite du CHSCT-EP, pour regretter que Météo-France n’active pas le PCA dans la situation de crise actuelle et veuille maintenir un service « nominal ».

La situation en effectif est tendue dans certains services, et le risque existe de ne plus pouvoir assurer toutes les missions normalement, compte-tenu des possibles défections du personnel ; en cas de cas covid avérés, mais également Contact Covid à risque.

A ce sujet, nous demandons quelles sont les missions OIV sur lesquelles pourrait s’appliquer la règle qui consiste à requérir éventuellement la présence sur site d’agents « cas contact à risque ».

DIR/D ne répond pas précisément en séance mais fournira ces précisions ultérieurement.

En marge du sujet Covid, le médecin de prévention nous informe de la possibilité ouverte au personnel Météo-France de se faire vacciner contre la grippe, après prise de rendez-vous auprès du service médical.

Participants au CHSCT du 13 nov :

Siégeait pour Solidaires-Météo Jean Bonhomme.

En présence de l’Assistante de Prévention (AP), des acteurs du Médico-Social (MS) sud-est, et de l’Inspectrice Santé Sécurité au Travail (ISST).

Ordre du jour :

Il s’agissait d’examiner différents points sur les organisations en cours, et les sujets « classiques » des CHSCT que sont les accidents de service, visites de site, main courante du registre Santé au Travail, travail sur le Plan d’Action H&S, rôle de l’AP.

Points d’organisation dans les centres :

Rattachement des CRA à DSM/Aéro effectif depuis le 12 octobre :

Centre pérenne en régime P pour Nice, Bastia, SP pour Montpellier mais à horizon fin 2021 seulement .

Pour ces centres, ne restent sous l’égide de la DIRSE qu’un seul agent à Nice (D2C), un à Bastia (Clim), 3 à Montpellier (2 PC et un D2C).

Pour les 3 sites suivants, sont nommés 3 responsables :

- Montpellier : le chef du CRA,

- Nîmes : la référente territoriale LR

– Perpignan : il sera demandé au chef de centre actuel de continuer à exercer la mission de responsable de site, après sa mutation à distance prévue au printemps.

Référents territoriaux :

Nommés sur Nîmes pour le Languedoc-Roussillon, à Ajaccio pour la Corse, à Briançon pour les Alpes du Sud, au CMIR (Prévi, DIR/D, DIR/DA) pour la partie non montagneuse PACA.

Nous alertons sur les conditions de travail de ces référents, en particulier pour le temps passé à assurer leurs missions. Pour DIR/D, ils devraient servir essentiellement de relais, les tâches étant par ailleurs largement assurées par du personnel sur place. Il nous informe qu’un travail est actuellement en cours pour définir ce qu’on attend d’eux

Suite à question de notre part, DIR/D répond qu’il ne souhaite pas que le rôle référent H&S soit attribué à ces référents territoriaux.

Accidents de service – présentation par Corinne Delaure, AP :

L’examen des dossiers, notamment de leurs « arbres des causes » donne lieu à des actions pour limiter que ne se reproduisent les accidents. Pour les 2 cas « accidents de vélo », les conducteurs des voitures à l’origine de l’accident, semblent ne pas avoir vu les vélos ; il faudra une sensibilisation sur la question de la visibilité des cyclistes. Un éclairage Led clignotant, des gilets fluo, etc... pourraient être préconisés à cette occasion, même de jour.

Visites de site CHSCT

Visites à prévoir :

En raison du retard pris, et du nombre de visites à , DIR/D propose les priorités suivantes : Briançon et Ajaccio en priorité 1, puis le site d’Aix-en-Provence.

La dernière visite de Nice remontant à 2016, elle interviendra plus tard.

La visite du Mont-Aigoual n’est pas envisageable avant la fin des travaux, prévue début 2022. D’ici là, pendant les travaux, et en cas d’attente ou de retour du personnel sur site, il pourra être organisé une délégation.

Visite de Bastia (le 7/09/2020) :

Il manque une action pour l’installation d’un interphone (cf Ajaccio).

L’aération du bureau clim-réseau n’est pas satisfaisante, l’ouverture de la fenêtre étant condamnée pour des raisons de sureté aéroportuaire. Il va falloir trouver une solution (grille, barreaux ?) avec le personnel.

Quid du diagnostic Amiante ? Réponse : il a été refait en 2019 pour tous les centres, mais ne semble pas facilement accessible. Il est décidé qu’il faudra mettre ces documents en ligne. Ce point devra apparaître dans le suivi d’actions.

De même pour toutes actions contenues dans le document issu des visites de site, qui auront vocation à être traitées dans l’outil Amelio

Travaux prévus :

  • Projet d’aménagement des locaux à Nîmes en stand-by.
  • Installation d’une cloison pour le bureau de la nivo à Perpignan, en attente d’intervention du prestataire qui a reçu le bon de commande.

Main courante :

L’examen du tableau exhaustif regroupant tous les centres est un exercice difficile et peu efficace, quand il est effectué sans pré-analyse pour déterminer les points récurrents ou communs, etc... DIR/D demande à l’AP d’effectuer ce travail, en s’appuyant au besoin sur le réseau d’AP, qui a été créé également pour cela. C’est un gros travail pour elle, surtout pour le rattrapage à effectuer ; nous espérons qu’elle recevra toute l’aide nécessaire.

En conséquence directe, le point « Avancement des Plans d’Action H&S » est reporté.

Point d’info : création d’une page internet SE dédié à l’H&S.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW