Accueil > Sections locales > Polynésie > CAP

CPA du 19 mars 2008

jeudi 27 mars 2008

Compte-rendu de la CPA du 19/03/08

<logo|left>

Ont siégé pour le SPASMET : Jean-Raymond TAPEA et TERIIEROOITERAI Raimana.

N° du poste Intitulé du poste Nbr de demandes Agent retenu Venant de Remarques
91900 RIKITEA 1 Karine BERGEON ENM Sortie d’école
91920 PRA-RPM 1 Olivier LAO OBS-FAAA Régularisation
91920 PRA-RPM 2 aucun Brigadiste de réserve
91921 PG 1 Fabrice FLORIAN RIKITEA
91930 Chef de station de FAAA 1 Errol ROBSON OBS FAAA
91931 Adjoint au chef de FAAA 1 Tereamanu PUTOA OBS FAAA
91932 COM 0 aucun Pas de vacance


Commentaires sur les mutations :

Dans l’ensemble, seuls 3 cas ont amené les représentants du personnel et les représentants de l’administration a débattre longuement :

RIKITEA : DIRPF/D a précisé qu’il n’était pas favorable à l’affectation du candidat à ce poste pour les 3 raisons suivantes :
L’agent est en limite d’âge, il part à la retraite en août 2009.
L’agent n’est pas concerné par le poste à pourvoir, il est AITM au lieu de TSM.
La demande de candidature de l’agent était hors délai.
C’est pourquoi il a proposé l’affectation d’un agent en sortie d’école pour ce poste.
Le SPASMET-Solidaires s’insurge contre la menace faite par DIRPF/D qui a voulu nous faire entrevoir la fermeture précoce de TAKAROA en affirmant très haut qu’il ne ferait pas remplacer l’agent à TAKAROA s’il était muté à RIKITEA.

PRA-RPM : La direction a refusé de donner satisfaction à une demande de mutation sur le poste en invoquant une ancienneté insuffisante dans le poste tenu actuellement par l’agent. Le SPASMET-Solidaires a demandé un vote et s’est battu pour que l’agent soit retenu, estimant que les postes à la prévision étaient très peu demandés et que pour cette raison il était dommage de ne pas prendre en compte une candidature si rare !
Rappelons qu’il y a eu plusieurs affectations d’office dans ce service en moins de 3 ans…
La direction a choisi de mettre un brigadiste de réserve sur ce poste en attendant que des volontaires se présentent pour la prochaine CPA alors même qu’un autre agent y postulait en premier choix !

PG : Les représentants du personnel se sont efforcés de rappeler à la direction qu’il était préférable que l’agent devant occuper ce poste soit quelqu’un ayant une certaine expérience des postes PRA-RPM. C’est pourquoi la demande du candidat au poste PRA-RPM en premier choix a été appuyée (surtout que la demande d’un autre agent avait été refusée).
La direction est restée sur ses positions et a choisi de mettre le brigadiste de réserve au poste de PRA-RPM.

Questions diverses :

Le SPASMET-Solidaires a demandé :

- Que les documents préparatoires de la CPA soient transmis plusieurs jours avant la tenue de la commission - au lieu de 3 jours actuellement – car certains représentants du personnel, et notamment ceux en service posté, pouvaient ne pas avoir connaissance des documents à temps.
DIRPF/D n’y voit pas d’inconvénient.

- Qu’une diffusion par mail soit faite à tous les agents pour signaler la parution des postes à pourvoir afin d’éviter le plus possible les candidatures hors délai.
DIRPF/D est d’accord..

- Que la date de la prochaine CPA soit fixée afin que les agents concernés puissent avertir leur chef de service respectif.
DIRPF/D acquiesce et propose que la prochaine CPA se tienne le 15 octobre 2008.

Le SPASMET-Solidaires a fait remarquer que le règlement d’affectation et les règlements intérieurs des différentes commissions n’étaient pas consultables sur OGEDOC.
DIRPF/D estime que ces documents n’ont pas besoin d’être visualisables sur OGEDOC.
Le SPASMET-Solidaires a aussi fait remarquer que les noms des TSI n’apparaissaient plus dans le classement des agents de la DIRPF.
DIRPF/D a répondu qu’il avait demandé le retrait des TSI de cette liste car il estimait que ces agents ne pouvaient pas postuler sur un poste TSE et qu’il n’était pas logique qu’ils puissent obtenir des points si ils n’étaient jamais mutés.
Le SPASMET-Solidaires a insisté sur le fait que si on était amené à départager deux TSI postulant sur le même poste à la maintenance (par exemple un poste primable…) le problème risquait d’être posé.
DIRPF/D a admis qu’effectivement dans ce cas là, il était bon que les TSI soient départagés grâce à ce document et il a donc demandé à ce que les noms des TSI soient remis dans la liste.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW