Accueil > Sections locales > La Réunion > CTSS DIROI

CTP DIRRE du 10 octobre 2003

Compte-rendu du SPASMET

samedi 11 octobre 2003

Après le boycott du CTPL du 30 avril dernier, des échanges de courrier avec la DG puis la visite du DDOM en juin dernier, ce comité technique paritaire était donc le premier de 2003.

Le CTPL est composé de 12 membres, mais en raison de l’absence d’un des trois représentants du SNITM/FO, par ailleurs secrétaire de la section locale, un des membres de l’administration ne participe pas au vote.

Déclaration des représentant du SPASMET :
La désaffiliation de la CFDT a été prononcée lors de notre congrès extraordinaire des 30 septembre et 1er octobre 2003. Cela signifie que le syndicat SPASMET CFDT s’appellera désormais SPASMET « tout court », sans appartenance pour l’instant à une autre organisation. Il n’y a donc que notre sigle qui change. Les personnels de Météo-France nous connaissent. Nous défendrons bien de la même façon les dossiers, que lorsque nous étions « SPASMET-CFDT » . La pratique des militants du SPASMET est inchangée, en accord avec la confiance que les personnels leur ont accordée au fil des années.

Approbation de l’ordre du jour

Le SNM et le SPASMET, rappellent qu’il avait été convenu que l’ordre du jour devait traiter aussi de l’ensemble des régimes d’astreintes de la DIRRE, donc de celle de l’unité CYC ( voir plus loin déclaration du SPASMET ) et de la note d’organisation Adjoint d’exploitation.

Approbation du compte rendu du précédent CTPL

Approbation à l’unanimité.

Suivi du précédent CTPL

La note d’organisation de la CRC a été diffusée. Le poste INFO/COORD a été régularisé à la CAP de novembre 2002 avec la mention « prime informatique » et la proposition de création d’un troisième poste CUT n’a pas été retenue. La note organisant l’alerte rouge a été diffusée également, mais à ce sujet, le SNM et le SPASMET font remarquer que cette organisation s’articule sur une distribution des logements fortement contestée et un dispositif fortement réduit proposant un service dégradé. Le DDOM, a souhaité que cette organisation soit testée en vrai grandeur pour juger de son efficacité. Par ailleurs ce fonctionnement reste flou pour l’instant puisque aucune note ou directive ne précise le fonctionnement de la division CYC lors de ce stade d’alerte.

Notes d’organisation

Déclaration du SPASMET : « Le SPASMET est surpris, de ne pas trouver en discussion à ce CTPL qui va traiter des astreintes de la MIR, la note d’organisation de la division cyclone, que vous envisagez également de soumettre à l’astreinte, en contradiction avec la note ARTT, et ce à quelques semaines du 1er janvier 2004 date prévue de la mise en application des mesures RTT. Le SPASMET est également surpris de l’absence du dossier Adjoint d’Exploitation en suspens depuis près d’un an. Nous demandons que ces deux sujets soient abordés lors de ce CTPL. Par ailleurs, nous ne perdons pas de vue qu’une mise à plat de l’attribution des logements est prévue dans un avenir très proche. »

Le DIRRE/D précise que la note de la division cyclone - pour mémoire, deux divisions prévis existent à la DIRRE, PREVI qui assure la prévision générale et marine et CYC assurant le suivi cyclonique - sera examinée au prochain CTPL prévu le 11 décembre prochain. Sur l’astreinte prévi de la division CYC, la direction mène une nouvelle réflexion avec le personnel de l’unité. La note d’organisation Adjoint d’Exploitation sera proposée ultérieurement, un nouveau cadrage de la DSR étant attendu et de plus une expérimentation doit être menée. Pour ce qui est des logements, la direction locale (c’est également la position du DDOM ) attend une refonte de la note SG du 15 octobre 1998 s’appuyant sur la circulaire conjointe « Ministère du Budget / EPA Météo-France » qui devra probablement prendre en considération les remarques de la Cour des Comptes. Notre Directeur affirme que, désormais, les notes d’organisation de la DIRRE feront référence à ce document.
Remarque : Le jour précédent, lors de la rencontre DRH/OS, le DRH, à une question d’un représentant du SNM/CGT sur le régime d’attribution des logements à La Réunion répondait ceci : « ...qu’il était au courant mais que ce problème relevait de la CAL et du CTPL » ??????????

Le SNITM/FO, appuyé par le SPASMET s’inquiète de la gestion de l’intérim de CMC/D. L’administration répond que jusqu’en février 2004, date prévue du retour du chef de la division, ses taches sont réparties sur DIRRE/D, DA, AE et PREVI/D. pour mémoire, PREVI/D occupait jusqu’au 01/07/2003 le poste de CMC/D. PREVI/D, souhaite qu’à l’avenir un intérimaire puisse assurer ce type de remplacement.


- Note d’organisation de la station du Port

La direction n’envisage pas de fermeture à moyen terme. Quant à la phrase « les interventions ( du Chef) sont compensées conformément aux textes en vigueur » elle précise que conformément au texte ARTT, le chef du Port étant logé en NAS, il n’a pas de compensation de la position d’astreinte. DIRRE/D rappelle que comme pour toutes les notes d’organisation, celle-ci fera référence à la future circulaire du SG .
VOTE : Pour : 10, Contre 0, Abstention : 0


- Note d’organisation de la station de Mayotte

La DG n’ ayant pas l’intention d’affecter un TSI, un stage de formation à la maintenance du premier degré sera organisé à La Réunion pour un des agents de la station. Des missions INFO et CLIM/BE devraient se rendre régulièrement dans l’île. Le SPASMET, regrette que l’élaboration des TAFS de Pamandzi par le personnel de Mayotte ne soit toujours pas d’actualité et semble même reportée aux calendes grecques. Faire élaborer une prévision d’aérodrome par des agents distants d’un millier de kilomètres, ne connaissant pas la plateforme aéroportuaire est encore une spécificité locale. L’administration déclare qu’une note d’organisation est factuelle, qu’elle ne peut donc anticiper sur l’avenir, mais qu’à plus ou moins long terme, après formation des agents, les TAFS pourront être élaborés à Mayotte.
VOTE : Pour 8, Contre 0, Abstention 2 (Spasmet)


- Note d’organisation de la division PREVI

Un Ouvrier d’Etat faisant partie de cette division, la question était de savoir si une fiche de poste le concernait. La réponse est affirmative, cette fiche est en cours d’élaboration. Le SNITM/FO exprime son inquiétude sur l’avenir du poste COORD. L’administration précise qu’une réflexion est en cours, et que COORD est désormais rattaché à l’Adjoint d’Exploitation et que de ce fait, certaines de ses taches précédentes sont désormais dévolues à l’OE de la PREVI. PREVI/D est l’interlocuteur privilégié des médias, mais l’administration précise que la communication fait partie intégrante du métier de prévisionniste, qu’une information des agents sera faite et une formation leur sera proposée.
Le SPASMET regrette que l’articulation entre les divisions CYC et PREVI n’ait pas été discutée, or au stade de la vigilance et de l’alerte orange, c’est la division PREVI qui élabore les bulletins. Il est donc impératif que soit acté qu’un briefing se tienne entre CYC/D et PREVI/D vers 16 h 15, heure du dernier point cyclone afin que les prévis puissent rédiger leurs bulletins dans des délais correctes et que la cohérence soit de mise. La direction précise que la fiche des taches prendra en compte ces remarques. Le Spasmet regrette également que la réalisation des analyses de surface sous synergie soit reportée à une échéance imprécise, en raison de l’indisponibilité d’INFO/D ( missions MFI , calendrier surchargé).
VOTE : Pour 8, Contre 0, Abstention 2 (Spasmet)

Astreinte de la MIR

Les nouvelles compensations des astreintes dans le cadre de l’ARTT entraînent une perte totale d’attractivité pour les TSI, et ceux-ci ne souhaitent plus les assurer. Le SNM et le SPASMET appuient la position des TSI, demandant le maintient du statu-quo ou la suppression de l’astreinte et précisant que la direction locale dispose d’autres alternatives pour assurer le maintient opérationnel des installations de la DIRRE.
VOTE : Pour 5 (Admin), Contre 3 ( Snm+Spasmet), Abstention 2 ( Fo)

Cadre de fonction

La création de l’Unité Mixte de Recherche est en préparation, et l’ouverture d’un poste IT sera programmée au TROED 2005.
La direction, qui ne l’avait pas annoncé dans les documents préparatoires, relance sa proposition du CTPL du 15/11/2002 de création de poste CUT pour CYC/D, en raison de ses responsabilités en matière cyclonique, et de sa participation à des missions internationales.
VOTE : Pour 7 ( Admin + Fo) , Contre 0, Abstention ( Snm+Spasmet)

Evolution de la division informatique.

Il apparaît clairement pour les OS, la direction locale et le DDOM que le fonctionnement de l’unité INFO/DEV est un échec. Les raisons de cet échec ont fait l’objet d’un rapport intersyndical ( SNM/CGT, SPASMET et FO ) remis au DDOM lors de son passage en juin dernier. Le constat est fait, et l’unité de développement est supprimée. INFO/DA assure le développement et encadre les stagiaires informatiques. Les deux TSM de l’unité sont réaffectés au BE/CLIM pour l’un et à la COM pour l’autre. Cette réorganisation sera actée au TROED , les deux postes seront ouverts à la CAP du printemps 2004 en restructuration interne. FO fait remarquer qu’il est anormal que les primes informatiques soient maintenues lors de la mutation d’un TSM à la COM. 
VOTE : Pour 8, Contre 0, Abstention 2 (FO)

Points divers

- Chantiers à Tromelin : suite à un mail du chef de la mission de septembre sur les disparités en matières de primes, DIRRE/D a transmis le dossier à DRH.

- Essai professionnel des OE : Cet essai est programmé les 17, 18 et 19 décembre prochain à La Réunion. Un stage préparatoire sera organisé en novembre.

- Validation des services auxiliaires : Depuis plusieurs années, ce dossier concernant les ex-manœuvres recrutés comme OE, est bloqué pour un simple transfert de compétence qui ne s’est pas fait. Des stages prévus à cet effet ne se sont pas tenus. Le SPASMET demande que ce dossier soit traité en urgence, et que l’agent en charge du dossier soit enfin envoyé en formation en métropole ou que l’on cherche localement des possibilités de formation.

- Division des Moyens Communs : Une note DSR définit une évolution vers une Division Administrative des DIR. A La Réunion, une analyse sera faite dès le retour de CMC/D.


Au cours de ce CTPL, la Direction a manifesté l’intention de faire évoluer certains dossiers qui polluent notre DIR depuis trop longtemps ; Les notes d’organisation devront confirmer cette impression.
Le prochain CTPL est prévu le 11 décembre 2003, il aura à l’ordre du jour des dossiers « sensibles ».


Les représentants du SPASMET étaient Max TELMAR et Raymond PENN



Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW