Accueil > Sections locales > Toulouse > CTSS DG

CTSS DG-D2C du 19 novembre 2020

Compte- rendu Solidaires-Météo

vendredi 22 novembre 2019

Pour la Direction : Anne Debar, Philippe Gonzalez, Pierre Roux, Alima Marie-Malikité, Philippe Fougeroux, Denis Murat, les deux derniers sur les points les concernant.
Pour Solidaires-Météo : Titulaire et suppléante excusées. Marc Falempin-Creusot en expert sur les points CSP (centres de services partagés), assistants de préventions, GPEEC.

Ambiance 

Une Direction peu précise dans ses interventions, un contexte de laisser aller général… Des questions posées qui restent sans réponse ou presque...

Tous les points inscrits à l’ordre du jour ne sont pas traités. Le point GPEEC notamment est reporté au prochain CTSS.
La tenue du CTSS en visio-vonférence est pénible pour les participants à distance de Saint-Mandé. La parole leur est difficilement donnée, et bien souvent à l’issue du tour de table présentiel.

Organisation des secrétariats de la DG

Comprendre leur mutualisation depuis juillet. La Direction déroule une histoire connue : les fiches de postes sont revues, rencontre collégiale avec tous les agents, puis en entretien seul avec le secrétaire général (SG), rappel d’un projet « gagnant/gagnant ».
On retiendra cependant qu’à une question posée sur le nombre d’agents concernés la réponse est moins assurée : 6 ou 7…

Point d’information sur les CSP

Le SG rappelle le contenu du séminaire de février 2020 :
• séminaire spécial qui concerne uniquement les CSP. Par conséquent, il n’y aura pas les autres services du secrétariat général ;
• retour sur l’enquête du CHSCT avec libre parole ;
• une journée complète consacrée par et pour chaque CSP afin qu’ils travaillent sur leur organisation/fonctionnement ;
• retour collégial en fin de séminaire.

Suite aux conclusions de l’enquête pour risques graves et imminents sur les CSP, à ses recommandations et aux risques pointés, la Direction indique qu’elle travaille à un plan d’action qui sera présenté au CHSCTEP de vendredi 22 novembre.

Sur la mise en place des CSP, le SG reconnaît quelques dérapages au départ et évoque les outils de communication qui vont permettre de mieux travailler ensemble. C’est tout ?

Focus sur le CSP DEP
Il comprend trois divisions : Toulouse, Saint-Mandé et DIR. On apprend que le nouveau logiciel SIREPA ne sera pas opérationnel avant 2022 (groupe de travail constitué mais on ne sait pas qui y participe). Il faut « laisser du temps au temps … ».
Les agents de Toulouse sont en souffrance ? Il y a des demandes de départ ? Ils s’interrogent sur l’avenir de la division DIR et de l’éventuelle reprise des tâches ? Ils expriment une absence de pilotage ? Ils sont inquiets de l’expérimentation menée à la division Saint-Mandé et qui consiste à organiser le travail par types de dépenses (fluides, etc...) ? Franchement le SG est surpris ! Les toulousains travaillent déjà en CSP depuis 2017 (donc ça roule !) et il faut que Toulouse comprenne que maintenant Toulouse ne travaille plus pour Toulouse mais pour tout Météo-France ! Les agents apprécieront ce ton qui, en visio, apparaît comme assez méprisant pour eux comme pour leurs métiers. Quant à l’expérimentation menée à Saint-Mandé, elle l’est dans le respect des souhaits des agents. On en saura pas plus.

Solidaires-Météo encourage les agents des CSP à participer nombreux au séminaire. Le retour sur l’enquête CHS permettra de compléter les conclusions présentées par le cabinet d’expertise.

Outil RENOIRH : migration en janvier 2020, saisie en double avec SITERH au premier trimestre. Les entretiens professionnels seront saisis sur le portail SITERH.

Point d’information sur les nouvelles dispositions de travail à ARH

D’une manière générale, dans les CSP, on vit la réorganisation permanente : rien n’est définitivement fixé, le flou est persistant : périmètre, les tâches, organisation, qui fait quoi, etc… (aparté : une phrase qu’on entend de plus en plus dans tous les services : qui doit répondre à ce mail ? moi ? mon chef ? c’est une erreur ?). Donc finalement on fait des « adaptations », on ne parle plus de « réorganisation » oh le vilain mot ! Conclusion, pas de vote au CTSS. Les agents sont simplement informés…
Concernant dans le cas présent la réorganisation du CSP ARH de quatre pôles en trois, le DRH concède que c’est limite de ne pas demander de vote : il s’agit quand même d’agents qui changent de responsable, d’une nouvelle répartition des tâches, d’un poste administratif fermé sur un site et ouvert en poste technique sur un autre site… donc d’une nouvelle organisation ! Mais "on est à la limite"...

Point d’information sur la création du CSP AP (assistants de prévention)

Dans la nouvelle organisation effective au 1er janvier 2020, les assistants de préventions auront chacun une compétence "géographique" et une compétence "métier". Dans le même temps, la DSO recrute un stagiaire extérieur en formation CHSCT pour un an qui travaillera en particulier sur le document unique de la DSO et sur la politique H et S de ce service... Mais cela ne rentre-t-il pas dans les attributions du futur CSP AP ? Son travail est-il indépendant du CSP ou s’y intègre -il ? En supposant que ce stagiaire travaille avec l’assistant de prévention chargé du métier « observation » qui va piloter ? CSP/AP/D ou DSO/D ? Question restée sans réponse…

Solidaires-Météo a interrogé également la direction sur la non ouverture en vacance éventuelle sur la liste complémentaire CAP ITM d’un poste d’ assistant de prévention Toulouse. Ainsi à partir d’avril 2020, et en attendant la CAP de printemps, il n’y aura qu’un seul assistant de prévention sur la météopole. La encore pas de réponse…

Information sur l’organisation de la DIRCOM

Pas de réorganisation de la direction dans l’immédiat.

Organisation du département support entretien technique de Toulouse

Comprendre clarification de l’organisation, avec identification des chefs d’équipe.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW