Accueil > Sections locales > Toulouse > CTSS DESR

CTSS du CNRM-GAME de lundi 29 juin 2015

Compte-rendu Solidaires-Météo

lundi 6 juillet 2015

Compte rendu du CTSS du CNRM-GAME de lundi 29 juin 2015

Représentants Solidaires-Météo : Michel Cluzeau et Jean Philippe Lafore

Ce CTSS fait suite à celui spécial du 19 mai 2015 concernant le point sur l’évolution des effectifs au CNRM et des restructurations pour y faire face. Suite à l’opposition intersyndicale unanime à ce projet, CNRM/D a présenté un projet légèrement modifié et fait le point sur sa mise en oeuvre.

Les représentants syndicaux ont maintenu leur opposition globale à ce projet, qui nous est imposé sans discussion préalable, et illustre une fois de plus la politique du "faire plus avec moins" cloisonnant chaque service et sous estimant les tâches.

Seule une mobilisation plus large de l’ensemble de Météo-France peut permettre de freiner cette régression en cours plus forte à Météo-France sur le triennal 2015-2017 (-2,4%/an) que celle du ministère (-1,7%/an).

Nous avons cependant examiné les évolutions service par service au cours de ce CTSS.

**CMM : Transfert du CMM à la DSO

La visite de Françoise Ruiz et Marc Pontaud a permis de discuter de l’ensemble des points soulevés par le personnel et de rassurer l’équipe. CNRM/D s’est engagé à ce que le groupe de travail mette par écrit les engagements de la DSO et du CNRM sur le fonctionnement du CMM.

Commentaire Solidaires-Météo : Le personnel reste inquiet pour la suite (après 2017 puis au moment des premiers départs en retraite, hors poste d’ITM adjoint remplacé par anticipation) comme peuvent l’être tous les collègues de Météo-France. La mutualisation administrative sur la Météopole soulève des inquiétudes quant à l’avenir du contenu du poste administratif qui pourrait être vidé de beaucoup de tâches.

**CEN :

C’est le seul point sur lequel la direction a temporairement reculé et retardé le calendrier avec un projet de lettre du PdG mettant en place un GT sous la direction de CNRM/D : "...aucune décision de réorganisation ne sera prise avant qu’ait été établi le rapport de ce GT.... (fin 2015)".

Commentaire Solidaires-Météo : Ce GT est une remise à plat de toutes les activités en nivologie, avec la volonté de bien séparer les activités opérationnelles et celles de recherche, alors que la reconnaissance internationale de l’excellence de la nivologie à Météo-France résulte jusqu’ici en grande partie d’une forte synergie recherche-opérationnel.
Rappelons également que le projet Evol’Alp de la DIRCE prévoit déjà de supprimer dix postes dans les CMT des Alpes hors CEN.

**RETIC :

La fermeture du RETIC s’accélère. L’enquête auprès des services de Météo-France sur l’activité du RETIC a confirmé l’importance des tâches et a permis de séparer celles-ci en trois catégories.
1. Tâches confiées à la future équipe unique de soutien à la direction du CNRM (dont les rencontres annuelles R&D...) : 2 postes IT du RETIC rattachés à cette nouvelle équipe.
2. Tâches reprises ailleurs au CNRM : L’augmentation de la charge de travail pour les équipes de recherche est clairement reconnu pas CNRM/D : "Dans la situation future, la direction du CNRM aura la responsabilité d’accepter ou de refuser des demandes des autres services, et de trouver dans les équipes de recherche les ressources humaines pour répondre aux demandes acceptées."
3. Tâches arrêtées, ou reprises par d’autres services que le CNRM : CNRM/D a eu un discours rassurant prétendant que les services étaient demandeurs et qu’il n’y aurait pas de rupture d’activité.

Au bilan 2 postes sont supprimés (1 IPEF et 1 TSM) avec la fermeture du RETIC. Nous avons demandé à ce que les personnels concernés puissent bénéficier du traitement spécifique "restructurations" s’ils souhaitent une mutation. CNRM/D demandera à la DRH, mais pour lui ce n’est pas possible puisque les fonctions des agents ne changeront pas.

Commentaire Solidaires-Météo : Nous restons inquiets quant aux tâches reprises par d’autres services que le CNRM. En effet il n’y a pas de transfert de personnel et le RETIC ferme alors que la réflexion sur l’organisation de l’ensemble chaînes opérationnelles confiée à DirOP ne fait que commencer. L’exemple de l’application Mocage a été soulevé par un membre du CDL, montrant que le transfert de cette tâche après la suppression du RETIC, doit être repensé. L’énumération du détail des tâches faites par le RETIC, a déjà provoqué un certain recul de la part des futurs services concernés.

**SAFIRE : Fermeture de l’antenne de Meudon

La DRH n’a pas trouvé (pour l’instant) de solution avec maintien de salaire. Il y a une pression de la part des tutelles (CNRS, CNES) pour trouver une solution rapide

Commentaire Solidaires-Météo : Au bilan il y aura perte d’expertise (météo navigant et instrumentation aéroportée) et le risque de perdre 1 à 2 postes.

**DAG et AGT :

Le dimensionnement de l’équipe fusionné est fait, mais la définition de l’organisation et des postes est dans l’attente des résultats des discussion sur la mutualisation des tâches administratives. La nouvelle équipe sera présenté au CTSS de l’automne.

**Locaux :

Protestation sur le manque de concertation/information sur le déménagement d’une partie du GMAP. Philippe Bougeault le déplore mais n’a pas eu gain de cause il y a un an, lors de l’arbitrage du PdG (CNRM - DCT). Il est envisagé de fermer complètement un des bâtiments de l’ENM. Le bâtiment Navier est le seul du site qui présente des possibilités de réaménagement pour accueillir plus d’agents. Des travaux sont prévus en 2016.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW