Accueil > Sections locales > Sud-Est > CTSS DIRSE

Compte-rendu Solidaires-Météo du CTSS Sud-Est du 17 Mai 2022

lundi 30 mai 2022

Etaient présents :
Pour Solidaires Sophie Alary, Jean Bonhomme
Pour FO Karine Gonnet,
Pour CFDT Vincent Daval,
Pour l’administration F. Atger - DIRSE/D,
JL. Marino et S Roos DIRSE/DA,
P.Noterman DIRSE/Support/D,
C. Guyon, DIRSE/Services/D
MJ. Pittore CMAS/D

1 - Approbation des comptes rendus des réunions de CTSS des 22 avril, 29 avril, 1er juin et 16 novembre 2021 :

Approuvés à l’unanimité

2 - Point d’étape sur la mise en place de la division Services.

Point fait par DIRSE/Services/D.

CPR  :

Passage en organisation « mode été » le 1er Mars.

- 1 CPR + 1 CPR arrière-guichet (AG) le jour,

- 1 CPR la nuit

+ 1 CPR feu de forêt (FDF) en saison estivale.

Le bilan global des CPRs a baissé de 700 h depuis début 2021. Cela représente 50 h/agent en moyenne, mais la baisse est disparate, certains agents ayant des bilans beaucoup plus élevés que d’autres. Le bilan global reste encore élevé, autour de +4600 h.

PAR : 7 agents

Le bilan global a baissé de 700 h environ (100 h/agent). Il reste encore de +700 h.

La fin des PARs est maintenue pour sept 2023.

MC : 14 agents dont 7 nouveaux.

Bascule en mode été au 1er mai avec 1 MC pour PACA + 1 MC pour Languedoc-Roussillon + 1 AG + HB quasi quotidien (sauf juillet-août, où la clim sera assurée par l’AG si besoin). Les bilans vont baisser.

Solidaires s’inquiète du peu de vacations HB clim, vu l’étendue et les disparités de la région SE.

DIRSE/Services/D estime que c’est peu, mais qu’il est difficile de faire plus. Les formations des agents (nouveaux et anciens) monopolisent du temps, mais la montée en compétence est régulière.

Quand le MC ne sait pas répondre aux besoins clim, il bascule sur la DCSC, l’outil OTRS permettant une certaine souplesse dans la production clim.

Des formations ont été assurées pour réaliser les rapports Catnat, Calamité Agricole ; des MC s’impliquent déjà dans comités sécheresse, visites clients avec IC, etc.

L’hiver 2021-2022 s’est assez bien passé (mais hiver relativement clément). A noter, une réclamation du port de Marseille. Toutes les synthèses hivernales ont été assurées par les MCs.

Les activités portefeuilles leur ont été présentées, dans l’idée qu’ils se positionnent (réf qualité, formation, qualité air, urgences environnementales, éventuellement à deux sur certaines)

Pour un maximum de souplesse, l’objectif est que les MCs deviennent tous polyvalents sur LR et PACA. 2 MC sont également volontaires pour faire des vacations PAR, et 2 PARs pour faire des vacations MC, après périodes de double.

2MC et 1 PAR assureront le renfort de l’Aigoual cet été.

Solidaires demande si les rapports d’étonnement évoqués lors du précédent CTSS, avaient finalement été demandés aux agents nouvellement arrivés, à l’automne.

3 MC et 1 CPR ont répondu. La conclusion de Services/D nous est remise en séance. Globalement positif, mais dans les points négatifs :

- Demande de simulations de crise.

- Carences constatées sur Guides Techniques (corrigé)

- Communication : ne connaissaient pas l’existence de notes de service, car habitués à recevoir les informations par mail, des lacunes niveau administratif (gestion congés, missions, etc.)

Des journées d’intégration devraient être organisées, en plus livret d’accueil.

Evolution des effectifs de la division Services :

- Départs d’ici la fin de l’année : 2 MC du LR cet été (peut-être 3) + 1 MC qui a basculé sur le poste d’IC + 3 CPR + Services/D (3 mois de tuilage prévus de sept à déc avec successeur).

- 3 postes MC ont été ouverts sur la liste de printemps + 2 postes CPR.

Après une phase de « stagnation » avec peu de candidatures, DIRSE/D constate le retour d’une certaine dynamique. Les postes qui ne seraient pas pourvus seront proposés en sortie d’école.

3 - Bilan formation 2021

Le nombre de journées de formation permanente au niveau de la DIRSE (7) est supérieur à la moyenne nationale (4), avec un équilibre homme/femme.

Solidaires trouve que cela reste très peu et estime qu’il serait souhaitable de comptabiliser les journées de tutorat, en compléments des actions de formation permanente.

DIRSE/D va demander à ce que ce soit le cas.

Solidaires interroge la direction sur le nombre de 94 jours pour la Formation management-communication. La direction indique qu’il s’agit de formation à la gestion de crise des CPR (management opérationnel et gestionnaire de crise).

Il s’agit d’une initiative de la DIRSE qui aura occasion d’être déployée dans les autres DIRs.

4 - Point d’étape sur la mise en place du Centre Météo de Corse (Ajaccio).

La situation dite « nominale » est une organisation avec astreinte, acceptée et même souhaitée par le personnel.

La mise en place de l’astreinte est toujours soumise à la réponse du Guichet Unique (attendue pendant l’été ?), autorisant le recours à l’astreinte dans services qui ne sont pas en régime HB.

Ce qui a été testé cet hiver est un 100% arrière-guichet (vacation de 10h 7j/7), basculant en renfort MC si nécessaire. De mai à septembre, il n’y aura qu’un seul MC, avec renfort par vacation exceptionnelle si besoin (mais pas satisfaisant car ce fonctionnement reste basé sur du volontariat.)

Par la suite, un fonctionnement saisonnier AG / astreinte est envisageable, mais les agents ont l’air de souhaiter un 100% astreinte.

L’effectif cible est de 6 ETP, et devrait être effectif à l’été 2023. Administrativement, tout est calé sur ce fonctionnement nominal ( fiche de poste à 6 agents avec astreinte).

Si l’autorisation pour l’astreinte arrive cet été, tout est prêt pour une mise en place au 1er septembre. L’estimation du recours à l’astreinte s’élève à 15 % des vacations, du 1er septembre au 1er mai. Les agents sont conscients qu’ils auront un nombre conséquent de vacations HB à faire, (60 à 70 vacs/an/agent). Ils seraient demandeurs d’une dérogation pour télétravailler au-delà du forfait de 20 jours/an, selon des modalités à définir. DIRSE/D ne s’y oppose pas

Solidaires remarque que ces journées en HB représentent environ 84 semaines de travail, proches de 2 ETP. DIRSE/D estime qu’il y a beaucoup à faire en Corse, entre animation du réseau Montagne, représentations institutionnelles, clim, commerce, etc...

Le risque est, bien sûr, de voir l’effectif cible passer rapidement de 6 à 5. Les agents en sont conscients.

5- Point d’étape sur la mise en place du Centre Météo des Alpes du Sud (Briançon)

La situation CHS a été évoquée la veille de ce CT, en CHSCT, avec la présence d’un agent en tant qu’expert.

Un document préparatoire rédigé par CMAS/D a été fourni aux OS. Les agents de Briançon nous avaient transmis leurs commentaires, un certain nombre relevant du CHSCT.

CMAS/D fait un petit rappel historique de la situation à Briançon, avec les pistes d’amélioration évoquées depuis un an pour diminuer la charge de travail…

La mise en place du P4S est reporté, peut-être à 2023, et il sera allégé. Les productions qui n’étaient pas montagne ont été rapatriées à Aix.

Ces adaptations ne suffisent pas à faire baisser la charge de travail. Le constat reste que l’équilibrage des bilans de façon saisonnière a ses limites, avec une forte pression en hiver qui épuise les agents, et des récupérations en été.

La direction travaille à une organisation adaptative, avec un effectif adaptatif, en accord avec les agents. L’idée serait d’avoir 7 agents à Briançon l’hiver, 5 l’été, des agents pouvant travailler de façon saisonnière pour d’autres services.

Il y a notamment des besoins pour la période estivale à l’Aigoual. 2 MCM seraient volontaires pour se partager l’été à l’Aigoual (soit l’équivalent d’un ETP). Ils feraient 1/2 temps Briançon, 1/2 temps Aigoual. Les 2 ETP de l’Aigoual n’apparaissent nulle part au TROED, c’est une façon de régulariser cette situation.

Pour le 2ème ETP, une piste est à l’étude avec le CEN, mais ce n’est pas abouti.

En parallèle, un groupe de travail « optimisation » a été mis en place localement, animé par un agent qui fera un 1er bilan fin juin (gain de temps sur appels nivo, chiffrage BRA, hauteur de neige, mise en place de masques sur les bulletins...).

Actuellement, il y a 1 + 5 agents à Briançon + un 6ème actuellement à Aix, et qui rejoindra Briançon dans l’été.

Un des agents prendra sur le poste de CMAS/D au départ de celle-ci cet automne. Un poste a donc été ouvert pour le remplacer. Pour l’instant, un candidat du CE est intéressé, mais la DRH reste réticence car il est depuis 6 mois seulement sur son poste. Un candidat futur sortie d’école est également intéressé.

Il y aura donc 2 nouveaux arrivants à former (cet agent + l’agent d’Aix). Une formation est prévue en novembre.

4 agents sont également admissibles à l’IT Pro. Les sessions de formations ayant lieu à l’automne 2022 pour la 1ère liste et au printemps 2023 pour la 2nde liste, cela ne devrait pas trop empiéter sur la saison hivernale, en cas de réussite des 4 agents.

Les collègues nous ont également fait remonter leur frustration de ne pas pouvoir faire de sorties terrains, faute de temps et d’effectifs. DIRSE/D imagine qu’un système adaptatif pourrait être mis en place aux saisons intermédiaires, avec un MCM+ 1 AG, qui permettrait de libérer un des 2 agents pour des sorties terrains si les conditions météo le permettent.

6 - Division Support

Informatique

Le service se retrouve en difficulté, suite à la démission d’un agent contractuel, et l’obtention de l’IT pro sur liste d’aptitude pour le second agent. Le 3ème agent, parti depuis quelques mois, ne sera remplacé qu’en septembre.

Les postes ont été ouverts, dont 1 à la PEP. Pour l’instant, une candidature très incertaine, car pour peu de temps et pas un 1er choix.

Solidaires demande si l’on connaît les raisons de la démission de la contractuelle ?

Réponse de la direction : moitié questions personnelles, moitié question de non-attractivité du poste : c’est un poste non-requalifiable, sans prime info, avec peu de perspective pour un jeune diplômé contractuel, recruté en CDD. Il y a une perte de compétences rapide dans un domaine en constante évolution, d’où le retour vers le privé.

Solidaires demande également où on en est du transfert des serveurs FDF à Toulouse ?

La DSI a fait un transfert du serveur virtuel FDF la semaine précédente, il faudra faire de même sur la machine secours et faire les tests nécessaires, et ce avant le 15 juin, date du début de la campagne FDF. En cas de problème, pas de secours possible à Aix et une panne est inenvisageable vis à vis des institutions....

Solidaires demande également un point rapide sur la partie Admin/logistique, ce service ayant connu deux années difficiles (mise en place, COVID, départ de compétences en CSP...)

Le service est maintenant stabilisé (effectif / charge de travail). Plus de formations cette année ont permis la montée en compétence des agents. Plutôt que polyvalence, le choix de recentrer certaines activités a été fait, avec des spécialisations par agent : 1 agent plutôt RH, 2 agents plutôt gestion/logistique/finance. La charge de travail est mieux répartie, mais elle ne baissera plus. Ca fonctionne correctement mais à flux tendu, sans marge de manœuvre.

Le nouveau logiciel de gestion devrait amener un surplus de travail, demandant d’assurer un suivi actuellement assuré par les CSP.

A noter, une nette amélioration dans les relations avec les CSPs. Des échanges plus réguliers et techniques ont permis aux agents de mieux se connaître.

7- Questions diverses

Perpignan  : toujours pas de volontaires pour la logistique de site, mais une issue serait envisageable.

Aigoual.

Les travaux ont 2 ans de retard, mais doivent être achevés impérativement fin 2022 (fin des subventions).

Restera à réaliser l’installation de l’exposition, muséographie + scénographie (prestataires extérieurs) au 1er trimestre 2023, ainsi que la formation des futurs intervenants. Le contenu de l’exposition est validé par un comité scientifique.

L’ouverture est prévue le 24 avril 2023, et coïncidera avec la fermeture officielle du CM de l’Aigoual début avril 2023. Une inauguration est prévue au mois de juin 2023.

- CM Aigoual/D partira à la retraite à ce moment-là.

- Le second technicien est rattaché à la division DIRSE/Services, mais il assurera l’animation du site cet été et possiblement l’été prochain, avant départ à la retraite.

- L’OE est affecté administrativement à la division support (avec les OE d’Aix), en attendant un départ à la retraite prévu vers 2024. Il conserve ses attributions DSO (20 %), et vient en appui des OE d’Aix. Il pourrait être mis à disposition de la communauté de commune pour l’équivalent d’un 1/2 temps, à la fois pour l’intendance du site et le passage de relais à un remplaçant.

La communauté de commune s’est montrée intéressée par la reprise du centre de test, à suivre...


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW