Accueil > Sections locales > Sud-Ouest > CTSS DIRSO

Compte-Rendu Solidaires-Météo CTSS Sud-Ouest du 30 novembre 2017

mardi 5 décembre 2017

Compte-Rendu Solidaires-Météo

CTSS Sud-Ouest du 30 novembre 2017

Présents  :

Solidaires-Météo : Caroline Wattiaux, Patrick Chartier, Maximilien Suarez

CGT : Pierre Estecondo

FO : Benjamin Ballet

Direction : Isabelle Donet (DIR/D), Gilles Perret (DIR/DA)Valérie Milon (ADE), Franck Fatout (ADM/D)

CR du CTSS du 4 avril 2017

Relu, corrigé et approuvé

Plan d’action DIRSO

Suivi des agents impactés par les différentes réorg :

Télétravail : formation télétravail et encadrement des télétravailleurs.

Rencontre des agents souhaitant un passage TSE vers TSI par OBS

Ecoute des PAR

Elabore : ecoute des agents dans les centres sans chef

Parc automobile :

Diverses directives ministérielles

- VS recommandation de changement tous les 7ans / 120 000kms

- 50% du parc à faible émission CO2

- 2017 : achat d’une clio essence + kangoo diesel aménagé (MIR33)

Fin de la baisse du plancher en terme de nombre de véhicules du parc DIRSO.

Cependant le parc vieillissant et le budget alloué au renouvellement n’augmentant pas le coût de l’entretien des véhicules augmente et les représentants du personnel craignent que le volume parc continue de diminuer par vétusté. Les distances des missions sont toujours aussi

Le CTSS insiste sur la nécessité que les budgets alloués soit plus en adéquation avec les besoins.

Suite formation CENTAURE et préconisations, la généralisation de l’installation systématique de 4 pneus neige au lieu de 2 sur les véhicules le nécessitant.

Travaux du CMIR

Remplacement du portail en cours, fin des travaux prévu 10/12 .

Question concernant la sûreté du site pendant les travaux : demande consigne autorisant la fermeture manuelle pendant les travaux.

Demande de prévenir la gendarmerie de la situation du site.

Éclairage extérieur en continu activé.

Parc automobile :

- 2018 : 19k€ obtenu via PFA sur les 31k demandés, pour Duster (CM65)

Confort thermique du bâtiment

- renouvellement groupe froid : budget obtenu de 60k€

- la consommation des bâtiments du CMIR sont excessivement élevés 600kW au m² … soit près de 1000€ pour 20m² par an … environ 50 000 euros pour l’ensemble du batiment.

- Retour du sujet végétalisation : DIRSO/D n’ayant pas eu le budget cette année redemandera l’année prochaine. Solidaires estime toujours cette végétalisation des toit-terasse comme peu souhaitable au regard de l’audit de 2012 et suggère en lieu et place une évaluation de la possibilité d’une végétalisation des surfaces vitrées par le sol (bambous) ou sur filin avec des végétaux grimpants.

Solidaires suggère qu’un nouvel audit pourrait être envisagé, afin de disposer de nouvelles suggestions techniques, fonction des budget restants en 2018.

TROED

L’exercice convenu de constat des effectifs restants … dans un document mixant état des lieux et cibles.

185 ETP TROED, 204 agents en réel, 199,3 ETPR

Ce TROED prend en compte les départs non-remplacés et la nouvelle cible des MIR suite au projet OSMOSE.

En attente des conclusions du projet montagne en cours pour définir la cible des centres à activité nivologie.

D’après DIRSO/D, les postes liés aux activités aéronautiques et nivologies sont en général susceptibles d’être ré-ouvert en CAP, et a minima seront défendus en ouverture par DIRSO/D auprès de la DSR.

Dans le cadre du GT aéronautique, DIRSO/D affirme défendre la pérennité des CRA de Mérignac ET Blagnac.

La fermeture des CRA semi-permanent est présentée comme entérinée (sans vote en CTEP), en parallèle l’instruction du travail aéronautique à distance suit son cours au niveau national, ce qui pourrait permettre aux agents impactés de rester sur-place et de poursuivre leur participation aux activités aéronautiques.

FO estime que les activités « internationales » (contrat Air France) - problématique en cours à DSM/aero impactant la réflexion sur la réorganisation des CRA – pourrait être intégrées dans un giron DIRSO.

Les RP demandent pour le prochain CTSS et les suivants une projection sur un an des départs afin d’identifier / anticiper les difficultés.



FONCTIONNEMENT DES CENTRES et SERVICES

2 VMR nivologues (Albi et CMIR/PC) sont en formation sur la région pour faciliter le fonctionnement de l’activité nivologie.

Le bilan cumulé total maintenance + exploitation pour la région s’élève à 9205h en hausse de 1507h.

Uniquement sur PC CMIR et centres

2016-2017 : + 1013h

Il y a longtemps que le TROED ne tient plus compte du travail à faire … Pour se rendre compte à quel point le décrochage est important entre travail à faire et effectifs réel les hausses de bilan générales qui se répètent d’année en année traduisent qu’il manque déjà du monde pour tout faire.

Comme vu précédemment sur le point TROED nous sommes 199,3ETP réels pour un TROED prévu en 2018 de 185…

Et ce constat n’inclut même pas les CET et donc les bilans et congés non pris, ni les écrêtages.

Demande de présentation de l’évolution des CET au prochain CTSS.

Blagnac  : Focus sur le fonctionnement du centre qui absorbe une part importante du BR 100 de la DIRSO


CMIR/PC  : renfort par CM64 et quelques vacations par les PAR de Mérignac.


CMIR/CPR : Pas de graphique. Bilan élevé mais stable à environ +1500h et effectif fluctuant.

2 demandes d’ouverture de poste faites par DIRSO/D via sortie d’école et/ou IT PRO.

Limoges  : bilan en baisse, après la forte hausse de l’hiver dernier, à surveiller après prochaine saison VH.


Tarbes PC : visite refuge difficiles à organiser depuis 2 ou 3 ans, idem Blagnac.


Albi  : fonctionnement saisonnier marqué et nombreuses missions renfort / formation


Agen  : bilan oscillant autour de 0, formation de 2 agents au renfort 32/82 + prise en charge des cours à EALAT (augmentation sensible du volume : convention cadre ENM d’environ 260h pour 2018)


La Rochelle  : les bilans baissent. Nous avions fait des propositions en 2016, mais le projet Marine les a balayées.


PAR du CMIR et de Tarbes  : baisse lente suite passage 2 DPA, il y a un léger sur-effectif pour le moment. Renforts vers la DIRSE, la PC33, assistances, etc...


ELABORE : Centres sans chef

Agen et La Rochelle : un adjoint occupe la fonction de chef par intérim.

Biarritz : un IT du pool de direction SO/PREVI occupe la fonction à hauteur de 40% mais la DIRSO souhaite récupérer tout ou partie de cette quotité pour la direction de la prévi.

3 scenarii :

  • rattachement à la Direction,
  • rattachement aux directions thématiques,
  • mise en place de chefs de centre ou référents à effectifs constant.

Constat de la part de la direction, qu’en cas d’absence de management de proximité, à distance « on ne sait pas faire pour autant de personnes » d’où recherche d’une solution transitoire.

Commentaires Solidaires-Météo : Ce projet ELABORE fait clairement partie intégrante du projet national METEORE. 

L’ensemble des représentants du personnel ne souhaitent pas discuter plus avant de ce projet et soumettent au vote la motion suivante :

« Au vu de la présentation du projet ELABORE et des échanges qui ont eu lieu au CHSCTSS/SO, les représentants des personnels au CTSS/SO estiment que le projet comporte de possibles dégradations des relations inter-personnelles, des augmentations des risques de surcharge de travail et doit prendre le temps de l’évaluation de ces risques en CHSCTEP et de l’opportunité d’homogénéiser les réponses à ces problématiques d’absence de management local en CTEP. Les représentants des personnels au CTSS/SO ne s’estiment donc pas légitimes pour rendre un avis sur ce sujet qui pourrait devenir de portée nationale . »

Vote sur la motion : Pour, unanimement (Solidaires - CGT - FO)

DIRSO/D craint que la réponse au national ne soit pas adaptée aux situations particulières relevées par le projet ELABORE.

Nous maintenons la position en précisant que,

  • ces situations ne sont pas l’exclusivité de la DIRSO
  • il n’y a que 2 types de cas à étudier (présence d’un CM/DA dans le centre ou pas)
  • nous ne doutons pas que les représentants du personnel au CTEP et CHSCTEP sauront distinguer ces 2 types de situations et négocier une solution favorable à tous les agents indifféremment pour la DIRSO ou ailleurs.
  • le travail du projet ELABORE n’est pas perdu et peut servir au national

Suspension de séance à la demande de l’administration.

DIRSO/D ne veut pas tenir compte de la motion votée à l’unanimité et souhaite maintenir le vote.

Dans cette situation nous n’avons pas d’autre choix que de voter.

Vote sur le projet : Contre, unanimement (Solidaires - CGT - FO)

Déclaration intersyndicale suite au vote :

Les RP au CTSS/SO votent unanimement contre ce projet.

Nous convenons des efforts de la part de la direction pour ménager un certains dialogue avec les agents impactés, cependant :

  • la variabilité des temps de travail, de 20 à 100%, consacré à des postes dont la différence de charge de travail ne semble pas si importante pose question.
  • La fiche de poste de Chef de CM modifiée pour l’occasion nécessite un passage en CTEP, et nous sommes contre l’intitulé ITM « ou » TSM et lui préférons « à défaut »
  • Commentaire : dans un ordre ou l’autre ...
  • La fiche de poste de Référent territorial, semble avoir vocation à s’appliquer au-delà de la DIRSO et nécessite un passage en CTEP
  • On note une incohérence entre le retrait de la part « management » de la fiche de poste de Référent mais les tâches présentées dans le document d’accompagnement mentionnent toujours des tâches de management.
  • On note le retrait de la notion de « risque de dégradation des relations inter-personnelles » dans le document d’accompagnement depuis la présentation initiale du projet, cependant ces risques ne sont pas écartés et ce pour l’ensemble du projet.
  • Enfin, le calendrier ne permet plus un déroulé respectant le règlement intérieur de mutation organisant un passage en CAP IT puis un passage en CAP TSM pour les postes de Chef de CM. 

DIRSO/D convoquera donc à nouveau un CTSS le 20 décembre.

BILAN DU CHSCTSS/SO - SUIVI DES FORMATIONS

  • Réunions du CHSCTSO : 2 juin, 15 septembre, 15 novembre

Le bilan de l’année écoulée et les projets pour l’année à venir notamment en matière de travaux ont été présentés lors de la première réunion. A noter que l’approbation du document unique au titre de 2016 avait été faite lors de la dernière réunion de 2016, le 7 décembre.

Les projets d’achat de véhicules figuraient également pour la première fois à l’ordre du jour de la première réunion.

Les problèmes de panne du goupe froid et de la climatisation du CMIR notamment lors du week-end de l’ascension ont été discutés et ont débouché d’une part sur la réparation du groupe froid en juin et d’autre part sur l’installation d’une climatisation réversible autonome en septembre et octobre dans la salle PREVI et à la prévision AERO.

Egalement au titre des travaux, un projet de remplacement du portail du CMIR par un portail coulissant à été présenté et approuvé lors de la réunion de septembre.

A cette réunion assistaient Monsieur Frédéric DAMOUR, le nouvel Inspecteur Santé et Sécurité au Travail de Météo-france, ainsi que Monsieur Denis MURAT, le conseiller de prévention.

Un projet d’écoute des Prévisionnistes Amont Régionaux par le médecin de prévention a été présenté lors des réunions de juin et de septembre.

A noter que le suivi médical des agents de Tarbes sera repris par le service médical de Bordeaux à compter du 1er janvier 2018.

A l’ordre du jour de la réunion de novembre figurent une présentation du projet de service ELABORE sur l’organisation de la DIRSO suite au départ des chefs de centres d’Agen, Biarritz et La Rochelle ainsi qu’une présentation de la mission confiée à la société DYNACTION sur l’analyse des conséquences des réorganisations à Météo France et sur les préconisations.

Cette dernière réunion sera également l’occasion de faire un bilan des travaux réalisés à Poitiers pour l’installation de la MIR 86.

Deux accidents de service ont été étudiés lors des réunions du 2 juin et du 15 septembre.

  • Visites de sites :

Le site de Mérignac a été visité du 21 au 23 mars ; les sites de Blagnac, Toulouse météopole Montclar et Albi les 5 et 6 septembre ; et ceux d’Auch, Tarbes et Mont-de-Marsan les 11 et 12 octobre.

  • Formations hygiène et sécurité :

SITERH ASSISTANT DE PREVENTION (1 session / 1 agent formé) :
- Session le 26 janvier en Webex : 1 agent

SECURITE EN MONTAGNE (1 session / 1 agent formé) :
- session du 6 au 10 février (Chamonix) : 1 agent

SST INITIALE (1 session / 1 agent formé) :
- session du 20 au 22 juin (Aéroport Blagnac) : 1 agent

SENSIBILISATION A LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL (1 session / 7 agents formés) :
- Session le 16 juin à Tarbes : 7 agents

MANIPULATION DES EXTINCTEURS (4 sessions / 29 agents formés) :
- Session le 8 sept. à Agen : 7 agents
- Session le 12 sept. à Mérignac : 9 agents
- Session le 14 sept. à Brive : 3 agents
- Session le 20 sept. à Tarbes : 10 agents

MAC SST : (8 sessions / 20 agents formés + 6 inscrits)
- Session le 09 fev. à Brive : 1 agent
- Session le 30 mars à Blagnac Aéroport : 1 agent
- Session le 3 mai à Tarbes : 7 agents
- Session le 4 mai à Tarbes : 8 agents
- Session le 12 mai à Toulouse : 1 agent
- Session le 19 mai à Blagnac Aéroport : 1 agent
- Session le 1er juin à Bourges : 1 agent
- Session le 17 novembre à Mérignac : 6 agents à la date du 09/11 (susceptible d’évoluer)

DÉFIBRILLATEUR (2 sessions / 11 agents inscrits) :
- Session le 27 nov. à Mérignac : 7 agents à la date du 09/11 (susceptible d’évoluer)
- Session le 28 nov. à Mérignac : 4 agents à la date du 09/11 (susceptible d’évoluer)

RISQUES ROUTIERS (3 session / 5 agents) :
- Session les 7-8 nov. à Bruguières (Centaure) : 1 agent
- Session les 16-17 nov. à Bruguières (Centaure) : 2 agents
- Session les 20-21 nov. à Bruguières (Centaure) : 2 agents

GUIDES ET SERRES FILES (1 session / 7 agents inscrits) :
- Session le 27 nov. à Mérignac : 7 agents à la date du 09/11 (susceptible d’évoluer)

MEMBRES CHSCT (1 session / 7 agents formés) :
- Session du 23 au 24 oct. à St Mandé : 3 agents
- Session du 20 au 24 nov. à Toulouse : 4 agents

La possibilité de gérer en interne les formations SST grâce à la présence dans nos effectifs d’une formatrice permet une grande souplesse et est très appréciée. Nous suggérons que le principe soit poursuivi et qu’en cas de départ la formation d’un nouveau formateur soit envisagé en lieu et place d’une externalisation.

JRTT

sondage effectué, et choix retenus en DIRSO :

11/05 - 02/11 – 24/12

à noter que la météopole retient 30/04 – 11/05 et 02/11, les agents DIRSO à la météopole sont invités à prendre les même qu’à la météopôle.

MO : continuité du service en cas de grève

Demande de précision concernant un détail de la consigne demandant une vérification de fermeture des portes et d’absence de présence d’autre agent pouvant être compris comme « faire une ronde ». ADE précise qu’il n’en est rien, et que c’est juste un rappel de bon sens, redondant avec les consignes de sûreté du site. La formulation sera revue.

Questionnement sur l’appel aux tours de contrôle des aérodromes. Historique, c’est par correction plus que par convention.

Questionnement sur l’appel à DSM aéro. Historique de l’époque du SIGMET, et DSM/aero est notifié.

Remarque concernant l’absence de prévenance du permanencier DIRSO. L’appel du permanencier remplacera celui de DSM dans la consigne.

Commentaires et conclusion Solidaires-Météo :

Le point dur de ce CTSS était le sujet ELABORE.

Nul doute que la Direction SO tente de bien faire sur ce dossier, a ménagé une plage de dialogue avec les agents, a tenté de répondre à une partie de nos remarques et réticences. Mais on est loin d’avoir là une solution satisfaisante, car in fine ce que l’on nous demande c’est de cautionner la suppression de postes de CM/D, tout en admettant qu’ils sont indispensables, et de recréer de nouvelles fonctions équivalentes à effectifs constant et à niveau de rémunération de TSM. 

Notre refus de laisser traiter ce sujet en local tient à une question de principe, les dossiers qui ont vocation à être nationaux doivent être traitée en instances nationales et adaptées en local. Le refus de l’inversion de la hiérarchie des normes en somme.

Nous avons également rappelé à quel point la vitesse folle des réorganisation est déraisonnable. Dans un contexte dit des « Chantiers du COP » calé sur une trajectoire en effectif déjà insoutenable s’ajoute celui de AP2022 avec une trajectoire pire et de nouvelles orientations de mise en œuvre de ces baisses.

Pour Solidaires-Météo il est urgent d’attendre sur le plan des réorganisations que l’horizon s’éclaircisse. Comment tenir compte du COP puisque toutes les options sont sur la table des réflexions en haut lieu !?

L’autre urgence est celle de se mobiliser afin de ne pas laisser Météo-France se faire démanteler sans réagir … Après de nombreuses actions des organisations syndicales la revendication d’étude sur les bénéfices socio-économiques de Météo-France vient d’aboutir (Cf. courrier du ministre), plus nombreux pourquoi n’en n’obtiendrions-nous pas d’autres ?!?

Des actions vous sont proposées sur les sites syndicaux, d’autres se préparent, soyez aux rendez-vous.

Prochain CTSS de revoyure : le 20/12/2017

Prochain CTSS ordinaire : le 04/04/18 


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW