Accueil > Sections locales > Sud-Est > CTSS DIRSE

Compte rendu CTSS sud-est Solidaires météo du 17 octobre 2014

Les OS sont partis en début d’après midi dénonçant les évolutions permanentes du TROED et des documents d’organisation des différents centres et services notamment en terme d’effectifs.

vendredi 17 octobre 2014

Présents :
Solidaires meteo :J. Sambussy, C. Guyon, T Lasnier

FO : Jean-Luc Camilleri

CGT : Marc Borelli ( suppléant Thierry Dumon)

Administration :, F. Marche, R. Jourdan, D. Vioux, F. Atger.

Experts : Laura Guy et Jean Paul Taillepied ( point demandé par Solidaires météo sur le fonctionnement de Briançon)

• Désignation du secrétaire adjoint : SNITM FO

• Approbation de l’ordre du jour avec ajout des questions diverses des OS

 Point sur le fonctionnement du centre de Briançon (Solidaires météo)

 Pyramide des âges par services et centres (Solidaires météo)

 Troed des ITS fonctionnels (SNITM FO)

**[*Point 1 : Fonctionnement du centre de Briançon (experts Laura Guy et Jean Paul Taillepied*])

Le document d’organisation du centre de Briançon mentionne en terme d’effectif : 1ITM +5 TSM (4 ETP prévision conseil et nivologie et 1 ETP réseau obs surface et nivologie). Les OS avaient depuis longtemps dénoncé ce DO qui sous estimait largement la charge de travail et la dimension du territoire sud alpin. Solidaires météo a demandé à chaque CT l’examen de ce fonctionnement. Notre direction a toujours reporté a plus tard la recherche des solutions et nous arrivons maintenant en début de campagne nivologie avec un effectif cible qui ne permet pas à la station de fonctionner et met les collègues dans la difficulté. Nos collègues de Briançon ont listé toutes leurs tâches parfois non évoquées ou largement sous estimées dans le document d’organisation (fonction réseau nivologie, 9 bulletins risque avalanches, enquête accident (réquisition du procureur)…)

La DIRSE ne nie pas cette sous estimation (renfort cet hiver) car 5 ETP (en réel 4.6 ) pour tenir 3 postes en journée (prévi conseil, previ nivo et réseau/clim) n’est pas tenable.

La stratégie actuelle de la DG est de réduire l’effectif cible, charge à la Direction régionale d’instruire des dossiers pour obtenir des postes nécessaires au fonctionnement, voire de justifier le remplacement de chaque départ pour tous postes de la région sud-est.

La DIRSE a argué la surprise suite aux départs en retraite en 2014 de 3 collègues et une mutation qui les auraient pris de court pour étudier et instruire les dossiers.
L’autre argument est de voir le fonctionnement en mode dégradé puis trouver des justifications suffisantes pour demander l’effectif nécessaire. Les collègues apprécieront !!!!

Les pistes d’amélioration  : la mutualisation de certaines activités (sans aucune précision, à ce jour la direction n’a pas contacté le CEN) et une meilleure répartition des taches (vacation clim réseau non systématique). Autre piste envisagée : gain de temps avec la saisie des données d’observation des pisteurs. Nos collègues de Briançon restent très dubitatifs sur ce fameux gain de temps.

Nous sommes assez consternés par le manque d’anticipation de la DIRSE sur ce sujet qui n’apporte à ce jour qu’une solution transitoire (VMR pour les périodes les plus chargées).

Motion intersyndicale sur le centre de Briançon

Les OS demande que l’effectif cible du centre météo de Briançon soit au minimum 1ITM + 6TSM + 1 personne en compensation en temps partiel pour la prise en compte de la charge de travail et de la dimension du territoire sud alpin. (ouverte demandée pour la CAP d’automne 2014 de 3 postes )

***Motion adoptée à l’unanimité (3 Solidaires météo, 1 SNITM FO, 1 SNM CGT)

**[*Point 2 : Expérimentation du standard/accueil*]

Un bilan a été fourni : tout va bien. Les collègues du 1er étage sont priés de descendre les escaliers avec précaution lors de la réception des colis au rez de chaussée (cf bilan expérimentation CHS). Les livreurs et postiers sont priés d’attendre une heure décente pour accéder à MF. Le personnel du CMIRSE est prié d’accéder à l’autonomie dans la gestion de leurs visiteurs. Ils peuvent aussi suivant leur humeur et bonne volonté signer les bons de livraison et recommandés !!!!

[*Solidaires meteo attend avec impatience l’arbitrage de la DRH sur la demande d’ouverture du poste d’accueil.*]

**[*Point 3 : Document d’organisation de Nîmes Montpellier*]

[*Déclaration de Solidaires météo sur le DO de Nîmes Montpellier
Les agents de Montpellier/Nîmes ont découvert lors de la réunion du 23/09/14 avec la direction régionale que l’effectif cible (2 IT+12 TSM) du document d’organisation de septembre 2014 ne correspond pas à celui contenu dans le document d’organisation 2013 (2 IT +15 TSM).

Solidaires météo s’étonne de la méthode imposée par la Direction Générale sans concertation
Quelle est la position de la direction régionale Sud Est sur cette baisse de l’effectif cible ? Qu’allez-vous défendre par rapport à ces différents postes supprimés ?*]

A nos questions DIRSE/D répond :

- elle signale que cet effectif 2IT +12 TSM (du nouveau DO de Nîmes Montpellier) figurait dans le TROED 2013 mais pas dans le DO précédent de 2013.

[*Commentaires solidaires meteo : a qui se fier ? les DO présentés en CT ne sont plus la référence en terme d’effectifs, et surprise ça redevient le TROED bien que celui-ci évolue en permanence au gré des décisions budgétaires : que devient notre rôle en CT, nous informer simplement des décisions venant du ministère ou participer à une concertation comme le prévoit le statut du CTSS ?*]

Sur les trois ETP supprimés (previ conseil , réseau et Radio sondage)
DIRSE/D défendra 1 ETP (prévi conseil) avec des chances de succès : la DSR prend pour référence 1PC pour 3 départements mais admet le rajout d’un ETP dans certains cas (particularité du territoire).

DIRSE/D défendra aussi 1 ETP réseau en attendant le nouveau calcul d’effectif nécessaire pour le réseau fait par la DSO. OBS2012 avait acté de la nécessité d’1.5 ETP pour le 30/34/48 en sous estimant déjà le besoin réel.

DIRSE/D pense avoir une chance d’obtenir cet ETP en regroupant l’activité radiosondage (estimé à 0.2 ETP) avec les besoins supplémentaires du réseau.
DIRSE/D estime que la fonction RS à 1 ETP n’a aucune chance d’aboutir.

[*Commentaires solidaires météo : nous approuvons les arguments pour le soutien de 1 ETP prévi conseil mais il nous semble que les fonctions réseau (48/30/34) , Radiosondage et climatologie (toujours évoquée mais jamais comptabilisée) nécessitent 3 ETP.*]

[*Motion Solidaires meteo sur le centre de Nîmes Montpellier
Solidaires météo demande le maintien de l’effectif du centre de Nîmes Montpellier à 2ITM+15 TSM comme indique le Document d’Organisation de 2013.

Motion adoptée à l’unanimité (3 Solidaires météo, 1 SNITM FO, 1 SNM CGT)*]

A été évoqué aussi la mise en ligne des documents d’organisation non soumis au CT. Une grande partie des DO présentés à ce CT sont déjà en ligne depuis aout 2014 et parfois avec une nouvelle version septembre 2014.

Solidaires météo s’étonne du non passage en CTSS alors que c’est la règle. DIRSE/ADE affirme que cette pratique répondait à l’urgence d’un audit aéronautique au mois d’octobre qui réclamait la mise en conformité des DO.

[*Commentaires Solidaires météo : pour le cas d’Ajaccio il n’y a pas simplement une mise en conformité aéronautique mais la suppression du poste RS.*]

DIRSE/ADE invoque le manque de temps et DIRSE/D s’engage à informer dorénavant les membres du CTSS en cas de changement urgent et exceptionnel dans les DO.

[*Commentaires Solidaires météo : notre rôle dans les CTSS relève de la mascarade, le CTSS se limitant à une information du personnel avec un semblant de discussion. Les jeux sont déjà faits, la machine à baisser les effectifs est en marche mais Solidaires météo sera toujours présent pour soutenir un service public météorologique de qualité (en priorité les fonctions SPB) et se battra pour maintenir des conditions de travail satisfaisantes et humaines.*]

Déclaration du 17/10/14 (début d’après midi) des OS pour le CTSS sud-est du 17/10/14

Les OS ne siègeront plus à ce CTSS sud-est du 17/10/14 afin de dénoncer les évolutions permanentes du TROED et des documents d’organisation des différents centres et services notamment en terme d’effectifs.

Ce manque de visibilité crée un malaise voire une souffrance au sein du personnel et les représentants syndicaux ne peuvent pas cautionner cet état de fait.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW