Accueil > Sections locales > Sud-Est > CTSS DIRSE

Compte-rendu Solidaires-Météo du CTSS Sud-Est – 17 mars 2021

lundi 22 mars 2021

Compte-rendu Solidaires - CTSS Sud-Est – 17 mars 2021

Représentants du personnel :

J. Bonhomme et S. Alary pour Solidaires,
JL Camilleri pour FO,
JM Clot pour CGT
V. Daval pour CFDT

Administration :

F. Atger - DirSE/D,
JL Marino - DirSE/DA,
P. Rebillout – CM Ajaccio/D
MJ Pitorre - CM Briançon/D
P. Noterman - DirSE/Support/D

Contexte :

Ce CTSS était initialement prévu pour soumettre les fiches de postes de la division Services au vote des représentants du personnel. Il a été maintenu, malgré le report des échéances, pour faire un point d’étape.

1- Approbation des CRs des 2 précédent CTSS :

2 décembre 2020 : approuvé
8 février 2021 : approuvé

2- Perpignan

Du fait du départ du chef de centre, les agents seront affectés au 1er avril 2021 à la division Services de la DIRSE, en travail à distance depuis Perpignan, et dans l’attente des décisions d’affectation ultérieures (Division Service, DCSC, CMAN de Tarbes).

Les 3 nivologues basculeront sur les postes Languedoc-Roussillon Est et Ouest à la fin de la saison nivo, en attendant leurs futures affectations.

A une question Solidaires, nous apprenons que le référent logistique n’est pas encore désigné, et que la question va effectivement se poser…et sera posée à un agent sur place, pour désignation à partir du 1er avril ! Nous estimons qu’il est urgent de trouver une solution, d’autant que la situation sanitaire est susceptible d’amener le futur référent à assurer un rôle de communication entre les services et agents pour l’accès au site.

3 – Division services

Il s’agissait surtout d’aborder la question des horaires de vacations, et notamment la vacation de renfort CPR en journée.

Plusieurs possibilités apparaissent sur la base d’une durée de vacation de 10h :

- débuter la vacation tôt (6h ?) pour coller avec la vacation CPR
- la décaler de 2 ou 3h pour permettre un renfort en fin de journée ?
- décalage été/hiver ?

DIRSE/DA pense proposer un mini-atelier pour en discuter. La réflexion devra surtout se concentrer sur l’aspect métier, en pesant les avantages/inconvénients.

Solidaires propose qu’il y ait une large consultation préalable, par exemple sous forme d’un questionnaire, permettant à tous les agents de s’exprimer, en amont des discussions au sein de l’atelier.

DIRSE/DA estime qu’il est nécessaire de préparer les questions qui doivent être posées en prévision de ce qu’on en attend, et de l’exploitation qui doit en être faite.

DIRSE/D n’est pas opposé à élargir la consultation, mais s’interroge sur la méthode pour y parvenir avec le maximum de succès. Le sujet est clivant au sein des prévisionnistes de la DIR.

Une consultation par questionnaire a déjà été tentée sur un autre sujet, mais le résultat n’a pas été très concluant.

Solidaires fait remarquer que la question des horaires devrait quand-même susciter plus de contributions, et qu’une consultation reste nécessaire.

La direction est pressée d’avancer sur ce sujet et aimerait que cette consultation soit menée avant le prochain CTSS, consciente que ce sujet cristallise les oppositions.

DIRSE/D demande alors ce qui serait le plus efficace pour piloter cette réflexion, et notamment, qui serait le plus à même de le faire : un membre de l’encadrement ? Un volontaire parmi le personnel ? les représentants du personnel ...?

Solidaires décline cette proposition. Nous estimons que le cadre et les conditions ne sont pas compatibles avec nos mandats, et que piloter cette consultation ne ferait qu’apporter de la confusion dans une situation déjà bien complexe.

4 – Ajaccio

Nous avions abordé le fonctionnement du centre d’Ajaccio lors du précédent CTSS, avec un mode de renfort « expérimental » mis en place cet hiver.

Solidaires avait défendu la demande des agents, demandant une reconnaissance des contraintes engendrées par ce fonctionnement, uniquement basé sur leur bonne volonté.

Nous avons obtenu que ces vacations renforts de dernière minute soient à minima traitées en vacations exceptionnelles, avec effet rétro-actif, en attendant les futures instructions sur les astreintes.

Lors de ce CTSS, DIRSE/D nous expose quelques nouveautés de taille !

Il nous explique que les agents sont assez jeunes, et à Ajaccio pour de nombreuses années encore, avec un savoir-faire non négligeable concernant la montagne Corse.

En conséquence, la décision a été prise, il y a quelques jours, au niveau de la DG, de faire du centre d’Ajaccio un « Centre Météorologique de Territoire », rattaché à la DIRSE.

Ce centre fonctionnera un peu comme un CMM, mais avec plus de fonctions Conseil et moins de fonctions Montagne.

Ce nouveau statut implique que le centre d’AJACCIO devient pérenne et que les agents se seront pas rattachés à la division Services de la DIRSE.

Le chef actuel du centre d’Ajaccio, qui était fléché réferent territorial (donc sans fonction hiérarchique), deviendra le chef de ce nouveau centre.

Parmi d’autres conséquences :
- les MCs Corse ne pourront pas assurer le renfort CPR.
- ils n’auront pas non plus à se former sur l’ensemble du territoire de la DIRSE.
- les éventuels renforts ou astreintes ne pourront être envisagés que pour la fonction MC Corse.

En revanche, l’assurance est donnée que la mise en place des astreintes se fera dans le cadre des instructions de niveau national (réflexion en cours).

Les personnels ont été informés de ce nouveau statut et de ses conséquences. Une réunion est prévue début avril entre la direction et le personnel d’Ajaccio.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW