Accueil > Sections locales > Sud-Est > CTSS DIRSE

Compte rendu Solidaires météo du CTSS sud-est du 9 mai 2017

vendredi 12 mai 2017

Présents : Cécile Guyon et Jérome Sambussy pour Solidaires météo

Commentaires Solidaires météo : la confirmation de l’inutilité organisée des CTSS se confirme. Le CTSS est une instance d’information formelle sans réelle concertation. La direction sud-est nous fait part parfois de son désarroi et de son impuissance ; pour preuve nous avons du lourdement insister pour voter contre un document (qui entérine la disparition des Documents d’Organisation des centres et service de la DIRSE avec toute leurs spécificités). Devant ce constat, l’ambiance n’est pas tendue mais reste morose. Météo France est bien loin de se mettre en marche.

Point 1 : Choix des jours RTT obligatoires pour 2018
11 mai, 24 et 31 dec 2018.

Point 2 : Bilan des formations 2016 et plan de formation 2017… Nous n’avons pas eu de documents préparatoires.
Le nombre de jours de formations par agent en 2016 est de 2,6 (au lieu de 2,8 objectif 2016).
Solidaires météo a demandé si dans la formation management, un module égalité professionnelle homme/femme existait. DIRSE/D a répondu que non.
DIRSE/D a signalé un volet spécifique dans le plan d’accompagnement à la reconversion pour travailler en réseau.

Commentaires solidaires météo  : nous insistons sur les reconversions à mettre en œuvre pour le personnel devant changer de métier et sur l’importance des formations en locale.

 Point 3 : mode opératoire : continuité du service public en cas de grève.
Ce mode opératoire devrait remonter en CTEP fin juin 2017 après le passage en CTSS locaux.
Deux principes :
- l’assignation permanente sur certains postes d’encadrement en région sud-est, il s’agit de DIRSE/D, DIRSE/DA, DIRSE/ADE, DIRSE/PREVI/D et DIRSE/Commerce/D
- l’assignation particulière de certains postes dans la région sud-est, il s’agira des postes CPR, SPC, prévi FDF, nivologues de Perpignan, Ajaccio et Briancon. Ceux ci pourraient être assignés suivant les conditions météo et auront sur leur avis d’assignation individuelle la liste des taches à effectuer (purement SPB). Pour résumer suivi de la vigilance, AP/BP, l’assistance PIZE (plan intempérie zonal) , activité en cas d’accident chimique ou nucléaire, appui aux autorités publiques, assistance « feux de forêt ou de végétation », l’établissement des BRA (bulletin risque d’avalanche) ;

Nous avons demandé que les OS soient destinataires du courrier type d’assignation de chacun des 6 postes pour approbation et que figure dans la fiche de poste la contrainte d’assignation et donc la liste des taches à effectuer.

 Point 4 : Etude des conditions de la mise en place d’une astreinte MIR à Nice
Pas de documents préparatoires...

Historique : la MIR de Nice était à 3 ETP et l’astreinte pour l’aéroport de Nice des week-end et jours fériés était assurée par la MIR d’Aix.
Le reconversion d’un TSE en TSI à Nice permettrait à la MIR de Nice de passer à 4 ETP et d’envisager une astreinte week-end pour l’aéroport de Nice. Lors d’une réunion en février 2017, le personnel de Nice a émis une réserve sur le mise en place de cette astreinte considérant la fréquence des week end (1/4 hors période de congés) trop importante.
La MIR de Nice assure la maintenance sur l’aéroport et sur le réseau. Le passage à 4 consolide la présence d’agents 5 jours/semaine. Le délai d’intervention est de 15h pour le matériel aéronautique sur la plate-forme de Nice.
La DIRSE propose que la personne d’astreinte à Aix le week end élargisse son astreinte sur l’aéroport de Nice (capteurs aéronautiques mais pas le radar de Nice) pendant les périodes de congés sur la décision de DIRSEOBS/DA. Celui décidera et informera la Mir Aix que son périmètre d’astreinte sera plus élargi. Les collègues de la MIR13 devront être en conformité avec les laissez passer biométriques demandés par l’aéroport pour que l’astreinte soit effective.
Démarrage début 2018.
Les collègues de la MiR d’Aix souhaiteraient qu’un bilan soit effectué au bout d’un an.
Les conditions de compensation horaire et financière en astreinte sont les mêmes que celles prévues pour la MIR d’Aix (2h pour le vendredi et 2X 4h pour le samedi et dimanche soit 10h d’IPHA).

Point 5 : Mise en conformité des DO de la DIR avec des documents d’organisation cadres de la DSR et création d’un DO aéronautique à la DIRSE
Documents préparatoires : DO général des centres et services
Solidaires météo s’étonne de la verticalisation de ces DO où ne sont pas mentionnés les particularités des services et centres et où ne sont indiquées que les taches génériques. Seuls quelques DO subsisteront : FDF, SPC , AERO et Mont Aigoual. Les différences avec le cadrage ne seront plus mentionnées (exemple de DIRSE/EC avec les FDF).
Solidaires Météo posent une série de questions :
Où seront tracés les changements annuels ? qu’en est il du TROED ? (celui évolue à chaque CAP et chaque départ à la retraite !), qu’en est il des fonctions climatologique et réseau dans les centres ?
Pour les OS c’est une façon d’évacuer les problèmes. Les documents d’organisation jusque là, où étaient précisés les missions et tâches de chaque service, le nombre d’agents nécessaire à l’accomplissement de ces tâches, servaient de base aux discussions dans les CTSS. Leur suppression (et remplacement ) parait être comme le symbole de la fin de la concertation réelle en instance locale.
DIRSE/ADE nous répond que les changements seront mentionnés sur décision DIRSE...

Les OS (Solidaires, CFDT, CGT et FO) ont voté contre 5 et demandent le maintien des DO régionaux des centres et services

Point 6 : Reprise de l’assistance aéro d’Ajaccio par Bastia

Fin 2017 : toutes les stations d’observation de la DIRSE seront automatisées sauf Nice
Sur Ajaccio : actuellement un prévisionniste aéronautique en journée (supervision de l’OBS, MAA et TAFs)
Décembre 2017 : organisation cible : OBS automatique, fermeture de l’aéro à Ajaccio. Bastia reprendra H24 l’assistance aéro d’Ajaccio. Les notifications sont partis à la DESAC.
Les MAA sont en cours d’automatisation.
A Bastia : le METAR sera automatisé. Il n’est pas exclu que le prévisionniste aéronautique à Bastia fasse d’autres assistances que les plateformes corses.

Point fonctionnement et organisation service ADMINISTRATION demandé par Solidaires météo

Ce point a été soulevé en CHSCT sud-est le 2 mai (cf compte rendu). La mise en place de la dématérialisation, les dysfonctionnement des outils et les applications qui ne répondent pas aux besoins, doublés au manque de consignes et de réponses aux questions que se posent les agents, font que le service administratif est confronté à des nombreuses difficultés.
Solidaires météo dénonce un effectif cible qui sous évalue le travail. DIRSE/ADM/D répond qu’il n’y a pas de surcharge de travail voire le contraire dans les services administratifs...et souhaite de la polyvalence.
Nous souhaitons suivre ce dossier plus en CHSCT qu’en CTSS mais demandons à la direction de faire remonter ces problèmes à la direction générale et à l’agence comptable principale.
Par ailleurs le problème de l’accueil, du courrier est toujours d’actualité. Des personnes rentrent en dehors des heures d’ouverture (en période de vigipirate !), des AR de courrier sont signés par des collègues croyant bien faire (alors que c’est les agents administratifs, ou comptable pour certains courriers, qui devraient le faire). La direction sud-est enverra un mail d’information sur les bonnes pratiques.

 POINT SERVICE PREVISION : (avec présence de DIRSE/PREVI/D) demandé par Solidaires météo

Solidaires météo a rappelé les difficultés des PAR (cf CR du CHSCT sud-est du 2 mai 2017) :
- difficultés pour le travail actuel PACA et Corse, LR dès que la situation météorologique est tendue
- incertitude pour le fonctionnement du service dans les semaines à venir 10+1 sur deux postes permanents.
- incertitude sur les 3/5 ans à venir, et sur le futur poste de prévisioniste régional.

Les PAR sont en souffrance ou découragement face à ces difficultés. Le lâcher-prise évoqué en CHSCT par DIRSE/DA n’est pas une solution . Que devient le sens du travail dans ces conditions ?

Nous avons aussi exprimé notre volonté qu’un vrai chantier soit ouvert pour construire dès à présent le futur Poste de prévisionniste régional qui devrait être celui des PARs au moment de l’automatisation de la base. Cette construction pourrait résoudre les problèmes de surcharge de travail des CPRs, et donnerait des perspectives constructives pour le futur.
Notre direction est convaincu de l’importance de la prévi mais est toujours en attente des propositions du projet 3P (qui doit apporter des solutions jusqu’en 2021) sur la définition du previ conseil et des propositions du 2RP (12/13 et 14 juin). Le moins que l’on puisse dire que ce projet 3P avance avec un tempo très décevant en regard des difficultés immédiates des PARs.
La direction sud-est n’est pas contre un groupe de travail pour des propositions concrètes pour ce poste de prévisionniste régional en associant les PAR et CPR. A suivre de très prés. Réunion de service le 27 juin 2017.

Evolution et agents en centres météorologiques demandé par FO
- Marignane : réponse de l’aviation civile sur la fermeture de la station attendue fin juin.
- Calvi : demande des OS de relance de la demande d’arrété de fermeture au JO pour permettre à l’agent de Calvi d’être indemnisé pour la fermeture de la station.

Paiement des missions  demandé par FO : des retards importants sur le paiement des missions expliqués par les difficultés rencontrés par les services administratifs sud-est. De mi décembre 2016 à fin mars 2017 aucun remboursement n’a été effectué.

Poste de TTI/D demandé par FO : vacant depuis avril 2017. Par décision temporaire DIRSE/ADE gère soutenu par les collègues de TTI. A priori pas de candidat à la CAP. Ce poste pourrait être ouvert à la BIEP (arbitrage PDG)

Pesée des postes demandé par FO : impact sur le RIFSEEP (nouveau régime indemnitaire). La demande de pesée des postes va être faite. La question de la sous évaluation de certains postes a été soulevée.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW