Accueil > Sections locales > Sud-Ouest > CTSS DIRSO

Compte-rendu du CTSS SO du 4 avril 2017

jeudi 20 avril 2017

Compte-rendu du CTSS SO du 4 avril 2017

Étaient présents,

Côté administration : Isabelle Donet (DIRSO/D), Nathalie Bleuse (DIRSO/DA), Franck Fatout (ADM/D), et Valérie Milon (PREVI/D)

Pour Solidaires-Météo : Caroline Wattiaux, Claude Pomares, Patrick Chartier et Maximilien Suarez

Pour SNM-CGT : Pierre Estecondo

Pour SNITM-FO : Benjamin Ballet

Il s’agissait du 1er CTSS présidé par Isabelle Donet.

Suivi des précédents CTSS et Budget 2017

L’écoute des agents ayant subi une restructuration ou fermeture de centre se poursuit à la demande des intéressés. Nous demandons à la direction de ne pas relâcher ce travail de suivi des agents impactés, d’autant plus que les réorganisations en cours concernent parfois les mêmes agents.

Point sur les postes MIR demandé : suite à la recommandation du projet Osmose d’armer les MIR à 4 agents, DIRSO/D confirme que les 2 postes de Poitiers et celui de la MIR de Tarbes seront ouvert à la CAP d’automne, au TSI d’une part et au TSE avec formation d’autre part. DIRSO/D nous annonce que la DSO, la DRH et l’ENM travaillent à élaborer des formations de reconversion pour que les passerelles entre les 2 spécialités soient facilitées. Il semblerait que nos revendications soient entendues sur ce sujet.

Réorganisations en cours, développées plus loin …

Le budget 2017 est en baisse de 7 %, mais compensé par la baisse des coûts télécom. Il peut cependant encore être amputé en cours d’année au gré des coupes budgétaires du ministère…La dématérialisation des factures suit son cours.

On constate un glissement de l’année budgétaire avec clôture anticipée au 1er décembre.

Réduction du parc automobile : 1 véhicule supprimé à Brive en 2016 au départ en retraite d’un agent assurant la clim. Limoges est toujours limite avec un seul véhicule de service disponible. Maintien de VS pour les centres restructurés, et absence d’objectif de baisse en DIRSO pour 2017 sont à mettre au rang des points positifs. Le parc reste toutefois vieillissant et nous ne pouvons répondre aux obligations d’éco-responsabilité de remplacement de tous les véhicules de plus de 7 ans, et de tendre vers un mixte essence-diesel-hybride en 3 tiers.

Le budget 2017 ne permet d’envisager que l’achat de 2 petits VS ou d’un VS utilitaire.

Dans les travaux importants, le désamiantage de Poitiers est prévu pour bientôt mais pas fixé, et le travail des agents s’effectuera à la Rochelle en frais de mission. DIRSO/DA règle la contingence informatique.

Échanges autour d’un projet de rénovation d’un toit terrasse en couverture végétalisée au CMIR : nous avons rappelé à la direction qu’un audit énergétique complet avait été réalisé en 2012 et que l’isolation des toits était loin d’être dans les travaux les plus utiles et les plus rentables.

La préconisation phare serait un remplacement complet du système de chauffage par une PAC plus performante. La direction devrait a priori demander un nouveau chiffrage et étudiera une demande de budget.

Portail  : Fréquemment en panne : reste ouvert jour/nuit/week-ends.

La direction réfléchit toujours à son éventuel remplacement…

SPIE remplacé par FACEO (Vinci) via l’UGAP.

Nouvelle entreprise de maintenance multi-techniques des bâtiments .

Plan d’actions et avancement missions DIRSO

Présentation d’un PPT des projets, le même qu’en février lors de la rencontre entre syndicat et nouvelle directrice. Cf. notre compte-rendu 

Et rappel de la disponibilité des documents « stratégie SO » sur Dirsonet et des actions sur Oplana .

En gros, rien de bon … mutualisation, travail en étoile, regroupement de CM, et faire ce qu’on peut avec ce qu’on a, c’est à dire de moins en moins de monde. Marge de discussions proche du néant …

Le poste DIRSO/DA a donc été pourvu à l’instance de concertation IPEF, le poste ADE est ré-ouvert à la prochaine CAP.

DIRSO/D explique que DA et/ou ADE vont assurer le travail de coordination des centres dépourvus de chef. La fonction nous semblant bien identifiée comme nouvelle, nous demandons à ce que clarification soit faite et présentée au CTSS.

Un point tout de même qui intéressera sûrement, le plan de requalification était mentionné dans la présentation. Nous avons demandé éclaircissements et état des lieux. Conclusion : ça reste encore brumeux…

Toujours pas de chiffrage officiel, on s’en tient donc aux rumeurs de 200 à 300 sur 5 ans.

DIRSO/D dit attendre des retours de la pesée des postes par DRH/DSR, et n’a pas avancé sur le sujet pour le SO. Ce qui n’est pas le cas partout.

Une réflexion DIR/DSR serait en cours pour des propositions homogènes d’une DIR à l’autre.

Sur la forme, ce ne serait pas une requalification uniquement sur « poste » mais sur « poste + critères agent ».

Autre point que nous tenions à rajouter à l’ordre du jour concernant les personnels administratifs de la DIRSO. Nous l’avons fait sous forme de motion :

« Nous attirons l’attention de la direction sur la situation des personnels administratifs de la région, subissant réorganisations et mutualisations de grande ampleur bouleversant les conditions de travail.

Les représentants du personnel demandent à la direction Sud-Ouest d’être particulièrement vigilante et à l’écoute vis-à-vis de ces agents, en terme de besoin de formations, en terme de maitrise des charges de travail, et en terme d’accompagnement du changement au quotidien. »

Vote sur la motion : 5 Pour (3 Solidaires, 1 FO, 1 CGT)

Bilan formations

4,08 jours de formation par agent, par an. Tout juste l’objectif, qui est d’ailleurs celui maintenu pour la durée du COP....

Dans un établissement en pleine restructuration, avec un COP annonçant une volonté de réorienter 75 % des PC vers de l’appui aux utilisateurs cela paraît un peu juste …

Le budget formation est d’ailleurs annoncé à la baisse par rapport à 2016. Nous relevons un fort écart entre le prévisionnel et le réalisé 2016, expliqué par une part prise sur les allocations de fonctionnement des différents services.

Fiches de poste EC et IC, pour ITM

Une fiche de poste pour la « création » d’un 2ème poste d’IC à Toulouse est présentée avec pour argumentaire un marché potentiel sur le bassin toulousain suffisamment dense pour 2 IC.

Le hic est que le document d’argumentation qui accompagne cette fiche part du principe que la direction ne remplacera pas un IC de Bordeaux à son départ en retraite …

Vote : 5 Abstention (3 Solidaires, 1 FO, 1 CGT)

Nous justifions l’abstention en reconnaissant le besoin de création de poste sur Toulouse, mais nous estimons que la charge de travail sur Bordeaux justifie pleinement le maintien de ses 2 IC, donc le remplacement du prochain départ en retraite.

Une fiche de poste pour EC est présentée et comme la précédente, celle-ci localise le poste sur Toulouse. La direction justifie par une ouverture précédente sur Bordeaux n’ayant pas donné lieu à candidature, et un intérêt à la proximité de DCSC pour certaines études. Après discussion nous modifions en « Bordeaux ou Toulouse ».

Vote : 5 Pour (3 Solidaires, 1 FO, 1 CGT)

Point Prévi/PAR – Fusion de DPA

Arrivant à un effectif critique de 17 pour 3 postes Permanents en ce début avril, une solution de fusion des 3 Domaines de Prévision Amont en 2 DPA est mise en place avant la fin avril.

La décision qui n’a d’autre moteur que l’adaptation au sous-effectif a pour conséquence une extension du domaine importante, et assez peu adaptée à l’outil. Elle va demander du temps de formation au territoire que nous revendiquons. Pour l’heure, les tableaux de service étant très contraints, cette bascule de 3 à 2 DPA se fera sans formation ou presque.

De plus il y a fort à parier, que si cette fusion apporte un relâchement des tableaux de service temporaire, cette situation sera remise rapidement en cause par des mobilités ou des réussites à examen.

Comme si cela n’était pas suffisant, PREVI/D a tenu à ajouter une tâche de prévision conseil conséquente dans les attributions d’un poste PAR pour le client ANELFA (risque de grêle pour ensemencement nuages). Cette production, non calquée sur les nouveaux DPA, 2 départements sont sur l’autre domaine, va encore au-delà de la DIRSO puisqu’elle inclut 3 départements DIRIC au sud de Paris.

Plus important encore, cette production, actuellement le fruit d’un travail collaboratif entre Prévi Bourges, Prévi Tours, Prévi Blagnac, CPR SO, CPR IC est confisquée à des centres qui n’ont rien demandé et s’investissent sur la production depuis des années.

En résumé, une prestation, exigeante en situations critiques, enlevée à des agents qui veulent la poursuivre, et confiée à des agents pour qui ce sera une production ’lourde’, hors champs territorial de compétence et dont certains n’y sont pas favorables. Est-on sûr que le client sera gagnant au final ? ’

Nous avons tenu à exprimer notre désaccord en mettant une motion au vote :

« En plein redécoupage de DPA, démultipliant la superficie des territoires à expertiser par agent sur lesquels les PAR vont devoir se former et se familiariser, est imposé l’ajout d’une production ANELFA qui s’étend sur un territoire encore plus grand, s’étendant jusqu’en DIRIC. Cet ajout se fait sans réelle nécessité – un référent unique n’est pas forcément un producteur unique – et sans concertation réelle.

Les représentants du personnel refusent que les Centres Météo de Tours, Bourges et Blagnac se voient dépouillés de ces productions. »

Vote : 5 Pour (3 Solidaires, 1 FO, 1 CGT)

Evolution organisation aéronautique DIRSO

En clair, la fermeture du CRA de Limoges …

Épisodes précédents :CTSS spécial aéro d’automne et sa revoyure .

La direction a donc fait un bilan du fonctionnement de Limoges durant la période VH, étudié les bilans et les possibilités de reprise ou pas de la fonction de CRA au 1er juillet comme elle s’y était engagée. Numéro d’équilibriste …

Elle a, préalablement au CTSS, rencontré les agents. Leur a présenté les différentes options sans trop insister sur ce qu’elle ne voulait pas, et a étayé avec des hypothèses issues du rapport « Givone » sur l’aéro (rapport, ni finalisé, ni concerté au niveau national). Hypothèses de fermeture de tous les CRA H12 d’ici à 5 ans et attachement à la non-mixité des vacations aéro/PC.

La reprise « comme avant » du CRA + la PC + la VH à 6 agents étant évidemment analysée comme impossible, 2 choix ont été présentés : l’arrêt définitif, en garantissant toutefois de pouvoir armer 1SP l’été et 2 SP en période VH, ou bien, la reprise partielle et temporaire via une demi-vac 06-14h l’été pour couvrir la fonction CRA sur Limoges et Brive.

La demi-vac étant rejetée par les agents, seul le choix de la fermeture définitive restait.

Précision, pour satisfaire le souhait des agents de maintenir leur compétence aéro, la direction saisit l’aubaine en proposant des missions de renfort aéro à Blagnac et Bordeaux … et s’imagine déjà organiser la mutualisation des prévi aéro … Cette possibilité, si elle peut paraître séduisante voire satisfaisante pour certains, nous inquiète beaucoup.

Nous profitons du sujet pour relancer la question de la fonction CRA « non-télétravaillable », à la fois avantage pour la qualité et les conditions de travail mais aussi source d’empêchement d’accompagnement. DIRSO/D répond qu’en effet le rapport de D2I/AERO étudie cette possibilité pour l’aéro.

Nous rappelons que nous défendons, le choix pour les agents lors de mission de renfort de pouvoir « télétravailler » le renfort, ou l’effectuer sur place s’il le juge plus approprié.

En séance, DIRSO/D a tout de même lâché qu’elle aurait été prête à se battre pour arracher la mixité d’une vacation PC/Aéro à D2I/AERO. Nul doute que cette hypothèse n’a pas été trop creusée avec les agents. En effet , le tableau de bord actuel de la vacation PC est très chargé, mais ne serait-il pas possible de refondre la production (notamment Kiosque ?) pour faire rentrer la fonction CRA de 2 aérodromes de proximité ? Tout en mettant en œuvre un fonctionnement saisonnier 1SP / 2SP.

Les agents étant demandeurs du maintien de leur compétences aéro et de capitaliser leur expérience VH, cela aurait le mérite de répondre à tous les besoins.

Après une suspension de séance, la proposition de fermeture définitive du CRA de Limoges est mise au vote.

Vote : 5 Contre (3 Solidaires, 1 FO, 1 CGT)

Ce n’est évidemment pas un vote contre le choix des agents, mais bien contre la fermeture du CRA.

Le CTSS sera donc reconvoqué sur ce sujet fin avril.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW