Accueil > Thématiques > Dossiers

Météo-France : une baisse d’effectifs de 20% en 10 ans

mardi 28 novembre 2017

Météo-France : une baisse d’effectifs de 20% en 10 ans

Météo-France subit des plans de restructuration depuis bientôt 10 ans. L’effectif de l’Etablissement est passé de 3700 agents en 2008 à moins de 3000 agents fin 2017.

Le nouveau COP 2017-2021 ne propose aucune trajectoire de recrutement pour les prochaines années, alors que la moyenne d’age au sein de Météo-France dépasse les 50 ans. Une hémorragie de départ en retraite et donc un risque majeur de perte de compétences se profile dans les 10 ans, avec plus de 1000 postes de techniciens et d’ingéneurs menacés.

Dans le COP, l’axe stratégique 4 se contente de vouloir « contribuer à la maitrise des dépenses de l’Etat », alors que l’enjeu réel est l’existence même de Météo-France…

Afin de fonctionner, l’organisation de l’Etablissement est déjà revue en permanence pour faire face aux baisses d’effectifs et de moyens. La première réorganisation, engagée en 2008, a conduit à réduire de moitié le nombre d’implantations et à mettre à mal plusieurs missions de l’Établissement.

Trois exemples parmi d’autres :

Météo-France ne peut plus participer à de nombreuses réunions à l’échelle locale : suivi sécheresse, prévention des risques ou l’adaptation au changement climatique sont délaissés.

Les enquêtes [1] du CREDOC font état d’une baisse continue depuis 2012 de la confiance du grand public dans les prévisions de Météo-France.

Même des services de recherche reconnus internationalement sont touchés, comme la montre la récente fermeture de la veine hydraulique.

A ce jour, il n’existe même pas de bilan exhaustif de cette première restructuration !

{{}}

La poursuite probable des baisses d’effectifs vont avoir des conséquences irrémédiables sur le service public météorologique, en grand danger

Citons par exemple la réduction du nombre de points de mesure climatologique, des régions économiques entières qui n’auront plus de centre météorologique local ou l’automatisation en projet d’un nombre important de bulletins de prévision.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW