Accueil > Nous connaître > Congrès 2016

Motion d’actualité : Mouvement Social

jeudi 31 mars 2016

Contexte :

Nous sommes actuellement dans un moment charnière d’un mouvement social propre à l’Etablissement, mais qui s’enracine plus largement dans un début de contestation sociale, dont la lutte contre la loi sur le travail est un exemple (appel à mobilisation le 31 mars).

Moment charnière pour l’organisation de MF, esquissés dans les documents stratégiques, dont on ne peut plus ignorer les retentissements pour les agents et les métiers, à défaut d’en connaitre encore les points d’aboutissement. Pour nous, cette transformation compromet les missions de l’établissement et la santé de ses agents ; les témoignages de leurs difficultés et de leur mal-être sont de plus en plus nombreux.

Moment charnière également pour notre syndicat avec ce congrès, qui doit définir non seulement ses revendications, ses utopies, mais également ses modes d’action et de lutte. Le défi est d’être présent sur le terrain de la lutte sur les idées et de la défense des salariés au plus près des situations de travail ; ne pas céder sur le combat idéologique (RIFSEEP, management, conditions de travail, missions) ni sur celui des intérêts des agents et des équipes.

Motion :
Le positionnement des AG du personnel en ce mois de mars confirme nos propos sur l’inquiétude ou la détresse globale dans l’établissement, et sur le besoin des agents d’avoir un éclairage sur l’avenir : utilisons le rapport de force créé par le boycott pour obtenir des engagements écrits de la DG.
[(En préalable, à la reprise de la participation aux instances, nous exigeons au plus vite de la DG, lors d’une réunion officielle avec les représentants du personnel :
- un écrit sur la trajectoire en effectif, les orientations de l’Etablissement et les nouveaux cycles de travail.
- des engagements répondant à nos revendications :
- Maintien de l’expertise humaine au coeur de tous les métiers ;
- Absence de fermeture supplémentaire de centre (MIR, CMT, etc) ;
- Maintien des services de développement au sein des services de MF ;
- Recrutement de fonctionnaires titulaires durant le COP à hauteur des départ en retraite ;
- Revalorisations statutaires pour l’ensemble des personnels techniques et administratifs.
)]

Sur la base de ces écrits et à l’issue de leur présentation par le PDG, Solidaires-Météo se déterminera et proposera l’organisation d’assemblées générales afin d’entendre les personnels et décider de la suite à donner au mouvement.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW